A7i

A7i

République Centrafricaine : Kabo: Des cas de braquage refont surface sur l’axe Kabo-Batangafo

 [ Par Job Maouna  |Mis à jour|vendredi 3 octobre 2014 ]

 kabo.png

La recrudescence des cas de braquage est signalée ces derniers temps sur l’axe Kabo- Batangafo (nord). Des groupes armés assimilés aux  éleveurs Mbarara seraient à l’ origine de ces braquages, selon les habitants des zones concernées.

D’après les témoignages recueillis par notre correspondant, ces hommes armés passent maison par maison la nuit pour braquer, piller et se livrer à des actes ignobles. « Il s’agit des villages comme Ndabalah à 5 km de Kabo, Kengoyéyé, Vabio, Kava et Ngouanekira à 30 km », a dit un témoin. Qui explique que « Les habitants se disent exposer aux dangers. Les femmes enceintes et les enfants tombent souvent malades et ne peuvent se déplacer par peur de tomber entre les mains de ces malfrats ».

Les habitants se plaignent. Ils demandent l’intervention du gouvernement et la présence effective des  éléments de la Minusca afin de sillonner sur l’axe pour dissuader les ravisseurs.

C’est ce que témoigne une victime qui n’a pas caché son exaspération, sous couvert d’anonymat : « Les gens vivent avec la peur au ventre. Ils se demandent à quand l’action concrète des casques bleus dans leur zone. Ils en ont marre des séquestrations de ces malfrats ».

Les villes de Kabo et de Batangafo font parties des localités centrafricaines où sévissent encore des groupes armés.

 

©rjdhrca



03/10/2014

A découvrir aussi


Ces blogs de Politique & Société pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 540 autres membres