A7i

A7i

Centrafrique : 1 mort et au moins 4 blessés à Bangui

 [ Par  Sylvestre Krock |Mis à jour|20/08/2014 13:57 ]

 afblesse.png

 La force européenne a ouvert le feu sur les manifestants, selon un porte-parole musulman.

Un musulman a péri et au moins quatre autres ont été blessés, lors d'affrontements avec  la force de l’Union européenne  en RCA « Eufor », qui se poursuivent mercredi midi, dans le quartier à majorité musulmane, KM5, à Bangui, a rapporté mercredi à Anadolu, un porte-parole des musulmans dudit quartier.

Tout a commencé, selon le porte-parole, Ousmane Abakar, dans la nuit de mardi à mercredi par des accrochages entre certains habitants de Km5 (quartier musulman) et une patrouille d’Eufor-RCA : « la force européenne  a prétexté qu’une de ses patrouilles aurait été prise à partie la même nuit par un groupe de musulmans armés. Alors, les éléments de la patrouille ont ouvert le feu faisant un mort et deux blessés », selon lui.

Mercredi matin, des musulmans ont acheminé le cadavre devant le BINUCA (Bureau intégré des nations-unies en Centrafrique), où ils ont été violemment dispersés par des éléments de la Mission internationale de soutien à la Centrafrique, sous conduite africaine (MISCA) faisant encore deux blessés. D’où, la colère de la communauté musulmane de Km 5 », a encore rapporté M.Abakar.

Les forces de la MISCA tentent jusqu'à mercredi, en début d'après midi, de contenir les heurts déclenchés entre les deux parties dans plusieurs coins de Bangui et un hélicoptère de l’Eufor-RCA survole la zone, a indiqué le porte-parole des musulmans de KM5.

Aucune réaction n’a encore pu être enregistrée ni auprès d’Eufor ni du côté des forces armées centrafricaines, vu la gravité de la situation et l’ampleur des troubles sécuritaires que vit la capitale centrafricaine mercredi.

Cet incident intervient peu après la réception par le médiateur de la crise centrafricaine, le président congolais Denis Sassou Nguesso, lundi, de neuf hauts responsables séléka et anti-balaka à Brazzaville, pour une audition sur le désaccord enregistré au sein des deux côtés quant à la nomination d’un nouveau Premier ministre : Mahammat Kammoun.

 

©AA



21/08/2014

A découvrir aussi


Ces blogs de Politique & Société pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 540 autres membres