A7i

A7i

Centrafrique : La Séléka prend acte du refus de partage de pouvoir

 [La rédaction|Mis à jour|mercredi 13 août 2014]

 

seleka14.png

 COMMUNIQUE DE PRESSE

 
Le Bureau politique de la Seleka a pris connaissance, à travers les médias, la nomination d'un nouveau premier ministre en République centrafricaine.

Madame Samba-Panza la Président n'a pas jugé opportun de s'enquérir de notre avis, encore moins des précieux conseil des parties prenantes impliquées dans la de la crise centrafricaine, notamment ceux prodigués lors du dernier Sommet de l'Union africaine de Malabo relatif au partage du pouvoir.

La stratégie de contournement de la Séléka et la fuite en avant appliquées par Mme CSP depuis son accession au pouvoir révèlent au grand jour son indifférence inquiétante ainsi que son autisme par rapport aux souffrances de la population centrafricaine. La Séléka informe la communauté nationale et internationale qu'elle ne participera au prochain gouvernement.

Le porte parole
Habylah Awal



13/08/2014

A découvrir aussi


Ces blogs de Politique & Société pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 540 autres membres