A7i

A7i

République Centrafricaine : Bangui, des généraux Séléka font défection et optent pour la paix

 [ Par  Rosmon Zokoué |Mis à jour|dimanche 21 septembre 2014 ]

 

Quatre généraux de la Seleka, Ali Daras, Mahamat Al Khatim, Amahat Abdoulaye Faye et le Capitaine Mahamat Nejad ont quitté la coalition pour, selon eux faciliter le dialogue et la paix entre le peuple centrafricain ».

Selon les informations reçues par RJDH, la décision a été prise hier après une concertation entre ces différents leaders. Ces désormais ex-chefs Séléka accusent leurs responsables politiques d’être incapables de rétablir la paix entre les Centrafricains.

seleka21.jpg

 

« Nous avons vu l’incapacité et irresponsabilité des leaders politiques de la Séléka. Après le départ de Michel Djotodjia, ils se sont enfermés dans des revendications qui sont inacceptables. Nous nous opposons à l’idée de la partition de la République Centrafricaine et à l’idée de marcher sur Bangui. Nous crions haut et fort que nous voulons la paix et nous allons l’obtenir », déclare le Capitaine Mahamat Nejad, ex porte-parole de la coalition Séléka.

Il a fait savoir par ailleurs que cette défection ne signifie pas la fin de la lutte. «La lutte va continuer mais cette fois-ci, c’est pour le droit de chaque Centrafricain. Nous acceptons aujourd’hui de dialoguer avec tout Centrafricain et de contribuer au développement du pays», a-t-il ajouté.

Selon des sources concordantes, le chef d’Etat-major de la Séléka, Joseph Zoundeko, n’est pas pour l’instant concerné par cette décision. Les proches du général Ali Daras ont fait savoir au RJDH que plusieurs combattants ont suivi cette décision et ont accepté d’aller vers la paix.

Une assemblée générale est prévue pour les jours à venir à Kaga Bandoro afin de mettre en place une coordination politique et militaire pour diriger les éléments de l’ex-Séléka favorables à la paix. Joint au téléphone par le RJDH, le général Mahamat Al Khatim a confirmé toutes ces informations.

Ces derniers jours, on note une forte concentration des éléments de la Séléka dans le centre-est du pays.

 

©rjdhrca



21/09/2014

A découvrir aussi


Ces blogs de Politique & Société pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 540 autres membres