A7i

A7i

Centrafrique : "la Selekla recense ses éléments avant son Assemblée Générale"

Cette Assemblée Générale aura, notamment, pour objectif la conversion du mouvement en parti politique selon Ramadan Rizigala.

[Par Sylvestre Krock |Mis à jour|16 Juin 2014]  

seleka12.jpg

Le coordonnateur adjoint de la coordination politique provisoire de la Seleka, Ramadan Rizigala, a indiqué, dimanche, dans une déclaration à rédaction, que l'ancienne coalition au pouvoir procède actuellement au recensement de ses éléments dans le cadre de préparatifs pour son Assemblée Générale, dont la nouvelle date n'a pas encore été communiquée.

Rizigala démentait ainsi des rapports de presse indiquant que les mouvements sur le terrain de la Seleka, récemment observés à Bambari (385 kilomètres au nord-est de Bangui), préparaient le déplacement de l'Etat-Major de l'ancienne coalition au pouvoir, vers Bria (200 kilomètres au nord-est de Bambari).

«Le sous-chef d’état-major adjoint chargé des opérations est en train de conduire des missions dans la Haute-Kotto, la Basse-Kotto, le Mbomou, le Haut-Mbomou [préfectures dans l'est centrafricain, ndlr] et partout ailleurs en vue recenser nos éléments militaires sur le terrain.» a déclaré le coordonnateur adjoint de la coordination politique provisoire de la Seleka depuis le Congrès de Ndélé

Cette opération de recensement rentre dans le cadre de la mission confiée à l’Etat-Major par le Congrès de Ndélé (Nord du pays) et «s'inscrit dans le cadre des préparatifs de la prochaine Assemblée Générale», a indqué Ramadan Rizigala.

Des mouvements insolites de véhicules 4x4 à bord, des éléments de la coalition Séléka en partance de Bambari ont été observés, dès mercredi dernier dans cette ville du centre du pays. Depuis trois semaines, Rizigala est en mission dans la partie nord de la RCA contrôlée par la Séléka. De Bambari où il a débarqué en début de mission, il se trouve présentement à Bria, avec pour objectif la préparation de l'Assemblée Générale de l'ancienne coalition au pouvoir.

« L’Assemblée Générale initialement prévue pour le 12 juin a été reportée parce qu’il subsiste un certain nombre de choses à voir d’abord, comme ce rencesement. C’est justement pour cela que je suis ici. Les choses se passent bien. Le coordonnateur politique, le Général Abdoulaye Hissein était en mission à Khartoum [en tant que conseiller a la présidence centrafricaine, ndlr] avec le Premier ministre centrafricain André Nzapayéké et est rentré hier." a déclaré Rizigala.

"Lundi, il me rejoindra ici. Nous allons tenir une réunion à Bria puis une autre réunion à Bambari. Ma mission prendra probablement fin dans une semaine ».

Ce sera à l'issue de ces réunions que sera fixée la date définitive de l’Assemblée Générale, selon le coordonnateur adjoint. Une réunion qui pourrait déboucher sur la conversion de la coalition Seleka en parti politique.

« Notre conversion en parti politique est l’un des objectifs de cette Assemblée Générale. Nous sommes à l’approche des échéances électorales et pour collaborer avec la communauté internationale, il faut des interlocuteurs valables. Je crois que nos responsables politiques vont se pencher sérieusement sur cette question ».

Selon des sources proches de la coalition Seleka, le projet de la conversion de ce mouvement en parti politique serait déjà ficelé. La formation politique naissante pourrait, en cas de validation du projet, être dénommée « Echelle pour la Démocratie et le Développement », avec un échafaudage comme logo. La grande inconnue reste cependant la question de la dissolution de la branche militaire au sujet de laquelle les autorités aussi bien politiques que militaires de la Seleka paraissent toujours réservées.

 

©AA



16/06/2014

A découvrir aussi


Ces blogs de Politique & Société pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 540 autres membres