A7i

A7i

Centrafrique: La France favorable à la réhabilitation des FACA

 [ Par Fiacre Kombo |Mis à jour|22-févr.-15 ]

 faca2.png

Le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a appelé ses partenaires européens à fournir des experts militaires en vue de la reconstruction des Forces armées centrafricaines (FACA).

« La question est maintenant posée de l'aide de l'Europe à la reconstruction de l'armée centrafricaine, une nécessité pour que ce pays puisse avoir des perspectives », a déclaré ce 20 février, le ministre Le Drian après une réunion informelle des ministres de la Défense de l'Union européenne.

L'appelle du ministre français vise à mobiliser 60 experts militaires, chargés non pas pour une mission de combat mais plutôt pour une mission de formation. La restauration des forces de défenses et de sécurité en Centrafrique, est une forte demande des autorités de la transition centrafricaine. En janvier dernier, la présidente Catherine Samba Panza avait promis dans son message à la nation, la réhabilitation des FACA grâce au soutien des partenaires internationaux.

La mission européenne de sécurisation de Bangui EUFOR-RCA, devait fournir des moyens et des hommes destinés à la formation de cette future armée centrafricaine. Depuis, un silence est constaté du côté des pays donateurs européens. Selon le ministre français de la Défense, « les risques d'absence d'une armée structurée en Centrafrique, à proximité du nord du Cameroun où sévit le groupe islamiste armé nigérian Boko Haram, sont inquiétants.»

Depuis le coup d'Etat militaire qui a chassé l'ancien président centrafricain François Bozizé en mars 2013 par la coalition rebelle Séléka, les soldats composant l'armée nationale se sont volatilisés dans la nature. Un grand nombre d'entre eux, ont rejoint la milice chrétienne Anti-Balaka. La sécurisation du territoire centrafricain et la protection des biens et des personnes sont assurés depuis lors par trois missions internationales, notamment la force française de la Sangaris, les forces européennes de l'Eufor-RCA et les Casques bleus de la Minusca.

 

©Les dépèches de Brazzaville



22/02/2015

A découvrir aussi


Ces blogs de Politique & Société pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 540 autres membres