A7i

A7i

Un soldat retenu dans les geôles de la gendarmerie

pc.png

[Rédaction-mise à jour  18 avril 2014] - Un militaire centrafricain, présumé braqueur, croupit depuis ce jeudi dans les locaux de la gendarmerie a appris radio ndeke luka auprès d’une source de  la police nationale. L’homme, accusé de vol à main armée aux 92 logements dans le 6e arrondissement, a été interpelé par la police centrafricaine le 14 avril dernier.

Wilfried Miguel Epoua, soldat des Forces armées centrafricaines (FACA) âgé de 24 ans, a appréhendé, selon police, en flagrant délit de braquage. L’homme a été présenté mercredi au ministre de la Sécurité Publique avec deux armes de fabrication artisanale.  Face aux autorités, l’homme a clamé son l’innocence.


« L’accusation est partie du jour où j’ai arrêté l’auteur du vol de mon matelas mousse. C’était à 5h du matin et il a crié au secours pour attirer la population. J’ai aussitôt tiré en l’air pour dissuader les gens, cela a retenu l’attention du général habitant le secteur qui est venu m’arrêter. Je ne suis pas un braqueur. J’ai récupéré ces armes au quartier Boeing dans l’intention de les restituer à mes supérieurs hiérarchiques le moment venu », a raconté le présumé braqueur.

« Faux », a rétorqué un élément de la police. « Le prévenu est récidiviste en la matière. Il a tenté une expérience chez un officier de la gendarmerie qui a mal tourné il n’y a pas longtemps », a affirmé un gradé de la police. Selon une source proche du dossier, le jeune soldat refuse d’intégrer les casernes pour se livrer à des actes répréhensibles.

@ndeke luka 2014



20/04/2014

A découvrir aussi


Ces blogs de Politique & Société pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 540 autres membres