A7i

A7i

TCHAD : 16ème Session ordinaire de la CEEAC

ceac.png
 
[La rédaction|Mis à jour| 26 mai 2015 ]

Les travaux de la 16ème session ordinaire de la CEEAC ont pris fin cet après-midi à N’Djaména. Plusieurs importantes décisions ont été prises.

 

Après plusieurs heures de travaux, la 16ème session ordinaire de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale(CEEAC) ont pris fin ce lundi après-midi dans la capitale tchadienne.

Plusieurs décisions importantes ont été prises à l’issue des travaux.
Les Chefs d’Etat et de gouvernement de la communauté ont décidé de donner une nouvelle dimension à l’instrument communautaire. Ils souhaitent que tous les pays membres passent de l’intention à l’acte dans l’intégration de personnes et de biens.


C’est le Président gabonais, Ali Bongo Ondimba qui a été désigné par ses pairs pour succéder au Président tchadien IDRISS DEBY ITNO à la présidence en exercice de la CEEAC.

Le Rwanda a officiellement réintégré la communauté. A cet effet, le Secrétaire général de la CEEAC, Ahmad Allam-mi et le ministre rwandais de l’intérieur ont signé cet accord de réintégration du pays de Paul Kagamé.


Enfin, les Chefs d’Etat et de gouvernement réunis à N’Djaména, le 25 mai 2015, ont désigné l’ex-Président tchadien, Goukouni Weddeye comme médiateur de la CEEAC auprès des pays des Grands lacs et du Burundi.


Dans son discours, le président sortant de la CEEAC, a indiqué que la CEEAC vient de donner la preuve de sa vitalité et de sa maturité. « Les échanges de la 16ème session constituent le gage certain de l’avenir que nous voulons prometteurs pour notre communauté », a déclaré le Président de la République IDRISS DEBY ITNO,qui a invité ses pairs à être vigilants, car, « la paix et la sécurité sont menacées par le phénomène du terrorisme ». C’est un défi majeur que les Etats membres doivent relever,en mettant leurs efforts et moyens en commun.
Le Président IDRISS DEBY ITNO a souligné aussi que la coopération, l’interdépendance et la solidarité sous-tendraient le raffermissement des relations entre les Etats membres de la CEEAC afin d’aller vers une intégration communautaire effective.


Pour le nouveau président en exercice de la CEEAC,le gabonais, Ali Bongo Ondimba, la 16ème session s’est achevée sur une note positive. Il a rendu un vibrant hommage au Président de la République IDRISS DEBY ITNO pour avoir mené avec beaucoup de dextérité et de tact son mandat à la tête de la CEEAC. Il a souligné les avancées notables réalisées par l’institution sous le leadership du Chef de l’Etat, dans les domaines de la sécurité, de la paix et de la lutte contre le terrorisme.

« Ensemble, nous ferons avancer le processus de l’intégration dans la sous-région », a promis Ali Bongo Ondimba,avant de donner une chaude accolade au Président DEBY. Un passage de témoin qui clôture une journée pleine qui consacre la relance de la la CEEAC par les Chefs d’Etats et de gouvernement des pays membres.

 

©La Présidence de la République du Tchad



26/05/2015

A découvrir aussi


Ces blogs de Politique & Société pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 540 autres membres