A7i

A7i

République Centrafricaine : Berberati, en voulant tester ses gris-gris, un responsable des Anti-Balaka s’est fait tuer

 [ Par  JC Wanié-Oua |Mis à jour|vendredi 26 septembre 2014 ]

 antibal1.png

Un chef des Anti-Balaka, nommé Albert NGarama  a trouvé la mort le mardi 23 septembre. Ce dernier s’est fait tirer dessus afin de tester la puissance des ses gris-gris.

Selon les faits rapportés, l’incident était survenu, après que ce dernier ait reçu un nouveau gris-gris d’un tradi-praticien. En voulant essayer l’efficacité, il a reçu une balle dans la tête puis il était décédé.

Le Maire de la Commune de Tokia, lieu où s’est produit le drame a fait savoir que le guérisseur traditionnel qui a composé les gris-gris  a pris fuite et son complice a été arrêté et garder à vue à la gendarmerie.  « Le mercredi 24 septembre  dans la matinée, les habitants mecontents sont allés récupérer le complice à la gendarmerie et la justice populaire s’en est suivie ».

L’autorité communale a toutefois déploré la justice populaire qui est récurrente dans sa localité.

©rjdhrca



26/09/2014

A découvrir aussi


Ces blogs de Politique & Société pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 540 autres membres