A7i

A7i

République Centrafricaine : Bambari, les Anti-Balaka refusent de céder la barrière aux gendarmes

 [ Par Fridolin Ngoulou |Mis à jour|samedi 16 août 2014 ]

 Bambari19.png

Les barrières à l’entrée sud de la ville de Bambari (Centre) restent contrôlées par des miliciens Anti-Balaka.  Ces derniers ont refusé de céder ces barrières aux gendarmes. Selon une source de la gendarmerie nationale déployée dans cette ville, une nouvelle tentative de reprise de ces barrières a échoué ce matin du vendredi 15 août.

D’après des sources de la gendarmerie nationale, des miliciens Anti-Balaka, bien armés ont empêché les gendarmes à reprendre les contrôles sur les barrières qui mènent à Bangui. « Nous avons été empêché ce matin, malgré les préalables négociations avec les Anti-Balaka, leur demandant de quitter les barrières et d’enlever aussi toutes les barrières illégales dans la région », a confié au RJDH sous l’anonymat un responsable de la gendarmerie de Bambari.

Pour ce responsable, cette réaction ne favorise pas le retour de l’autorité de l’Etat dans cette région. « Cela ne favorise pas le retour de l’autorité de l’Etat, malgré que les gens ont signé à Brazzaville un accord qui implique aussi la levée de toutes les barrières », a regretté un leader de la jeunesse de Bambari.

Les responsables des Anti-Balaka ont été injoignables jusqu' à la mi-journée pour donner leurs versions des faits.

Les gendarmes ont été déployés à Bambari grâce à l’appui de la Sangaris et de la Misca, depuis le 24 juin dernier.

©rjdhrca



16/08/2014

A découvrir aussi


Ces blogs de Politique & Société pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 540 autres membres