A7i

A7i

République Centrafricaine : Bambari, le site du réseau Orange vandalisé par des hommes armés

 [Par Sylvestre Sokambi |Mis à jour|samedi 16 août 2014]

 orange.png

 

Le site du réseau de téléphonie mobile Orange a été pillé dans la nuit de vendredi à samedi 16 août 2014 à Bambari (Centre), par des personnes armées supposées être des ex-Séléka. Le matériel technique a été emporté rendant impossible la couverture de ce réseau dans cette ville. L’Etat-major de l’ex-Séléka a nié l’implication de ses hommes dans cet acte.

Le réseau Orange n’est plus opérationnel à Bambari depuis la nuit dernière. Des hommes armés se sont introduits sur le site de la compagnie téléphonique avant de le vandaliser. Une source bien informée a confié au RJDH que tout le matériel d’Orange a été volé. «Ils ont tout volé y compris les batteries, la réserve du carburant. En plus, le site a été complètement saccagé, ce qui fait que le réseau n’est plus opérationnel », a précisé la source.

La même source a accusé les ex-Séléka d’être à l’origine de ce sabotage. « Ce sont les ex-Séléka qui sont allés piller le site. Ils étaient dans un pick-up ».

Le porte-parole de l’Etat-major de l’ex-Séléka à Bambari, contacté par le RJDH, n’a pas souhaité se prononcer sur cette situation.

Le pillage du site du réseau Orange à Bambari est signalé quelques heures après une manifestation organisée dans la ville  par les responsables des réseaux téléphoniques mobiles (Orange, Telecel, Moov, Azur), pour dénoncer le versement d’une taxe d’un million de FCFA que l’Etat-major de la coalition Séléka leur exige.

 

©rjdhrca



16/08/2014

A découvrir aussi


Ces blogs de Politique & Société pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 540 autres membres