A7i

A7i

République Centrafricaine : à Bambari, un calme précaire règne dans la ville, les déplacés hésitent de regagner le site de la cathédrale

 [La rédaction|Mis à jour|10 juillet 2014 ]

Bambari3.png

La ville de Bambari semble être calme après l’attaque de l’évêché lundi dernier. Selon les habitants joints ce matin, la majorité des déplacés a quitté l’évêché pour s’installer dans les autres sites proches des bases des forces internationales présentes dans cette ville.

« Une partie des déplacés du site de la cathédrale Saint Joseph de Bambari a regagné la paroisse Notre Dame des Victoires. Certains déplacés se sont installés dans un site proche de la base des éléments de la Sangaris et d’autres au niveau de la gendarmerie, proche des troupes de la Misca», a décrit un habitant joint par le RJDH.

Selon la source, le site de l’évêché est presque désert. «On note la présence de quelques déplacés seulement. Les éléments de l’ex Séléka assurent la sécurité au niveau de ce site. Mais les déplacés ont peur d’y retourner. En plus, leurs tentes et une partie des maisons qui les abritent au niveau de la cathédrale ont été incendiées lors de l’attaque de lundi dernier » a décrit une déplacée.

Dans la ville, certains habitants affirment que les activités se poursuivent dans les différents quartiers du côté de la gare-routière située sur la rive gauche de la rivière Ouaka.  « Ce secteur est animé en majorité par les membres de la communauté musulmane », a indiqué une source locale.

Du côté de la rive droite, la plupart des habitants sont encore dans le site de la paroisse Notre Dame des Victoires, d’après des sources jointes dans la ville.

Les déplacés de l’évêché de Bambari ont été attaqués lundi par un groupe d’hommes armés. Une partie de l’évêché a été saccagée par les assaillants. L’Etat major de l’ex-Séléka a attribué cette attaque aux civils musulmans armés qui auraient réagi en représailles au meurtre de deux des leurs par des miliciens Anti Balaka.

 

©rjdh



10/07/2014

A découvrir aussi


Ces blogs de Politique & Société pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 540 autres membres