A7i

A7i

RCA: MSF suspend ses activités à Batangafo

 [ Par  Sylvestre Krock |Mis à jour|10 septembre 2014 ]

 MSF3.png

A Batangafo, MSF gère l'hôpital général (165 lits) et apporte soutien à cinq centres de santé complémentaires dans les localités des alentours.

L’organisation humanitaire Médecins Sans Frontières (MSF) a annoncé la suspension de ses activités à Batangafo, dans le nord centrafricain, selon un communiqué rendu public, mardi.

«MSF s’est vue dans l’obligation de cesser la plupart de ses activités à Batangafo et d’évacuer les membres de son équipe (une quarantaine), suite à la tension croissante dans cette localité, qui a dérivé en divers incidents violents et menaces contre les membres de MSF la semaine dernière », précise le même communiqué.

 « Nous espérons que les gens comprennent que l’on a besoin de tranquillité, et d’espace physique pour le travail. Le plus important est le respect de l’intégrité physique et psychologique de nos patients et nos travailleurs », a déclaré Javier Eguren, Chef de mission de MSF en Centrafrique, cité dans le communiqué.

De son côté, Cecilia Greco, Responsable médicale de MSF à Batangafo témoigne , dans le même texte, que  «presque 3000 personnes sont logés à l’intérieur de l’hôpital. Mais, certains éléments ont essayé de s’en prendre à nos patients musulmans, ainsi qu’à notre personnel de la même confession».

Pendant la période de cette suspension temporaire, les cas graves ou chirurgicaux seront transférés à Kabo (Nord-est), informe le communiqué de MSF.

La tension dans la région n’a cessé d’augmenter depuis les derniers combats entre milices armées relevant de deux confessions musulmane et chrétienne, ainsi qu'entre certaines milices et les forces militaires françaises exerçant en RCA, au début du mois d’août. La situation sécuritaire s’est gravement détériorée : des membres de l’équipe MSF ont été menacés, et une des maisons de l’organisation a été braquée pour la deuxième fois pendant les dernières semaines.

MSF travaille en RCA depuis 1997, compte actuellement des effectifs internationaux composés de 300 personnes et plus de 2 000 employés centrafricains déployés dans le pays.

A Batangafo, MSF gère l'hôpital général (165 lits) et apporte soutien à cinq centres de santé complémentaires dans les localités des alentours.

En juin, près de 7000 consultations ont été effectuées, dont 3 000 concernaient des enfants de moins de cinq ans, selon les chiffres de l’organisation humanitaire.

 

©AA



10/09/2014

A découvrir aussi


Ces blogs de Politique & Société pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 540 autres membres