A7i

A7i

Présidentielle en RDC : Katumbi répond au camp Kabila sur le vote des Congolais en milieu rural

Si la coalition au pouvoir en RDC semble reconnaître la défaite de son candidat à Kinshasa lors de la présidentielle du 30 décembre, elle revendique une écrasante victoire de ce dernier dans les milieux ruraux. Ce qui ne serait pas le cas, selon l’opposant Moïse Katumbi, qui soutient le candidat Martin Fayulu.

Pour qui le Congo profond a-t-il vraiment voté ? Au moment où tout le pays attend impatiemment l’annonce des résultats provisoires du scrutin, opposition et majorité revendiquent le triomphe de leur candidat dans les milieux ruraux lors de la présidentielle du 30 décembre en RDC.

Le Front commun pour le Congo (FCC) a été le premier à se positionner sur ce terrain. Dans l’une de ses rares interviews, accordée à Jeune Afrique quelques jours avant la tenue de l’élection, Néhémie Mwilanya Wilondja, coordonnateur de cette large plateforme électorale qui porte la candidature d’Emmanuel Ramazani Shadary, dauphin du président Joseph Kabila, affirmait déjà que son camp était le seul à « avoir la maîtrise totale des milieux ruraux où se trouvent, selon lui, 80 % de l’électorat national ».

« Nous avons tous les chiffres »

Au lendemain du scrutin, c’est Barnabé Kikaya Bin Karubi, conseiller diplomatique du chef de l’État sortant mais surtout l’un des porte-parole du candidat du FCC, qui récidivait lors d’un point de presse à Kinshasa. Contacté par Jeune Afrique, le diplomate a maintenu, le jeudi 3 janvier, la victoire d’Emmanuel Ramazani Shadary dans plusieurs provinces du pays. « Nous avons mis en place notre centre de compilation : nous avons tous les chiffres », a-t-il martelé, dévoilant les grandes lignes du tableau des résultats collectés par le FCC.

Kinshasa avait boudé la phase d’enrôlement des électeurs, selon Kikaya Bin Karubi

À l’en croire donc, partout où l’opposant Martin Fayulu, candidat de la coalition Lamuka (Réveille-toi, en lingala), est arrivé en tête (Grand Équateur, Grand Bandundu, Kongo central, Kinshasa), le dauphin de Kabila y « a grignoté des voix ». Et que ce dernier aurait emporté le scrutin dans le Grand Kivu, dans l’ex-Province orientale et le Grand Katanga, selon Kikaya Bin Karubi.

©Par JA/ Trésor Kibangula , publié le 04/01/2019

 



04/01/2019

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 540 autres membres