A7i

A7i

Le commandant de l'opération Sangaris et la ministre centrafricaine de la communication discutent de la paix dans le pays

 [La rédaction|Mis à jour|vendredi 8 août 2014 ]

 

 Gle AF.png

 

Le commandant en chef de l’Opération Sangaris en Centrafrique, le général Bellot Des Minière, à la tête d’une délégation d’officiers français, s’est entretenu ce vendredi avec la ministre sortante de la communication, Mme Antoinette Montaigne, sur la dernière évolution sécuritaire notamment le suivi de l’accord de cessation des hostilités et le plan d’action du gouvernement en vue de son application.

Mme Montaigne a fait remarquer à cette occasion que les Sangaris pensent avec la communauté internationale que
« c'est important que le dialogue et l'accord politique puissent accompagner demain la question du désarmement, du retour à la paix et de la sécurité dans le pays ».
« Il m'a assuré de la disponibilité de la force Sangaris à accompagner le ministère de la réconciliation nationale, partout sur l'étendue du territoire national, à rétablir la sécurité avant le déploiement du gouvernement et des équipes de la réconciliation pour faire des campagnes pour le retour de la paix », a-t-elle dit.
Un officier membre de la délégation de la force Sangaris, le lieutenant-colonel de Sarzaud, a de son côté souligné l'importance de la communication pour un travail en symbiose.
« Nous nous sommes mis d'accord et la communication est extrêmement importante pour que les uns et les autres puissent parler et communiquer », a-t-il encore dit.
Les accrochages de Batangafo entre les Sangaris et les Sélékas ont été évoqués au cours de cet échange.

 

©AA



08/08/2014

A découvrir aussi


Ces blogs de Politique & Société pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 540 autres membres