A7i

A7i

Jean-Yves Le Drian à Brazzaville, Bangui et (enfin) Djibouti

LE DRIAN.png

[Par Pierre Boisselet |Mis à jour|20 juillet 2015 ]

Le ministre français de la Défense doit notamment rencontrer Denis Sassou Nguesso et Ismaïl Omar Guelleh lors d’une tournée africaine, du 22 au 28 juillet.

C’est une véritable tournée continentale que prépare le ministre français de la Défense Jean-Yves Le Drian. Entre le 22 et le 28 juillet, l’officieux « ministre de l’Afrique » de François Hollande doit visiter – au moins – trois pays.

Le Drian doit faire étape à en République du Congo, où il doit s’entretenir avec le président Denis Sassou Nguesso. Ce dernier, qui envisage une réforme de la Constitution de son pays – laquelle lui interdit de se présenter à l’élection présidentielle de 2016 – avait déjà été reçu par François Hollande à Paris le 7 juillet, ainsi que par le Premier ministre, Manuel Valls. Lors de cet entretien, il sera certainement question de la Centrafrique, où Brazzaville joue un rôle important et où la France est engagée.

Bangui sera d’ailleurs l’une des étapes de cette tournée. Jean-Yves Le Drian doit notamment rendre visite aux militaires français du camp de M’Poko. Leur image a été ternie par la révélation des actes de pédophilie dont se seraient rendus responsables plusieurs de ses anciens pensionnaires.

Mais c’est sans doute à Djibouti qu’il est attendu avec le plus d’impatience. Une visite de ce pays, qui se sent quelque peu délaissé par Paris, avait déjà été programmée en avril dernier avant d’être reportée. Jean-Yves Le Drian doit y visiter la base aérienne 188 et s’entretenir avec le président, Ismaïl Omar Guelleh.

 

©J.A



20/07/2015

A découvrir aussi


Ces blogs de Politique & Société pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 540 autres membres