A7i

A7i

ECHANGES & OPINIONS : COMMENTAIRE DE L'INTERVIEW DE MARTIN ZIGUELE

L'interview accordée par Martin Ziguélé au journaliste libanais commence très mal mais fini à peu près bien.

opinion5.png

A Ziguélé et à ce journaliste, je mets la mention "peut mieux faire".

"Selon lui, il est urgent de désarmer tous les belligérants pour donner sa place à la politique", comment faire? Quelle est la proposition de l'homme politique Ziguélé???

" Alors que le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian a affirmé qu’un « minimum de sécurité » était garanti en Centrafrique, la situation est encore loin d’être réglée." Vraiment la honte! Je ne savais pas que le ministre centrafricain de la défense nationale s'appelle Jean-Yves Le Drian. Le fantôme général Thomas Théophile Tchimangoua, ministre centrafricain de la défense nationale a démissionné depuis belle lurette; Jean-Jacques Demafouth, ministre-conseiller en désarmement et en relation avec les forces militaires internationales fait l'objet d'un mandat d'amener et tout çà Ziguélé n'est même pas au courant.

Ce dernier, préfère plutôt nous parler des milices:

" Les milices meurtrières Anti-balaka, composées de populations chrétiennes et animistes".

Martin Ziguélé, ta religion est celle de l'argent et du pouvoir terrestre, es-tu animiste ou animal pour reprendre les théories coloniales. Je te dis que même dans les pays colonisateurs comme la France, l'Italie, l'Angleterre, la Hollande...tout le monde est devenu païen. Le Pasteur Josué Yangou vient de créer son église en France pour évangéliser et convertir les païens. Mais aussi dans mon pays en Centrafrique le Pasteur Zokoué a été médiateur sous Bozizé, le Pasteur Mbétigaza en France a été le président de la commission mixte électorale, le Pasteur Josué Binoua, le Pasteur Bozizé, le Monseigneur Dieudonné Nzapalaïnga, le Pasteur Nicolas Guerekoyame Gbangou et à l'Imam Omar Kobine Layama sont-ils dans le satanisme de l'argent sonnant et trébuchant Oui ou Non? Au nom de Dieu, l'Etat Centrafricain a déjà sollicité ces ouvriers, messagers, porte-parole etc.. Voilà des questions auxquelles un vrai homme politique devrait répondre.

Le même Ziguélé dans son semblant d'existant nous déclare encore sous la plume du libanais Clément Fayol:

" Alors que l’ordre milicien recule petit à petit", Ziguélé demande aux autres d'avancer tout en reculant après s'être soulagé à propos du gel des avoirs de Bozizé et être confus devant le gel des avoirs de Djotodia par le même Amérique et recommence comme  la caution intéressée de son adjoint Jackson Mazette à propos de la condamnation des journalistes centrafricains soutenant l'atteinte à la liberté d'expression. Si Ziguélé n'était pas ce qu'il est, il aurait pu conseiller, à demander le limogeage ou la démission de ce Procureur qui navigue à vue dans ce pays sans constitution, donc sans règles de jeu à la disposition des citoyens.

Plus grave encore, le même Ziguélé qui voit le Nazisme en Centrafrique et qui affirme:

"Les Anti-balaka, soutenus par l’ancien président Bozizé ont des hommes et des femmes idéologues, des journalistes qui font croire que la RCA est chrétienne, que c’est une Nation homogène ou aryenne et que les autres, musulmans et étrangers, y compris les forces internationales, doivent quitter le pays". Mais Ziguélé ne nous dit pas que les exactions sous Djotodia n'étaient pas faites contre des "Kirdis" les mécréants, en tout cas Ziguélé semble appartenir à une race très supérieure. Il ne nous dit pas que toute sa litanie concerne la trahison Ziguélé-Bozizé, Bozizé-Ziguélé et le pays est en train d'en payer les conséquences. Seul Ziguélé a peur de Bozizé, et seul Bozizé connaît les compétences de Ziguélé

A propos des règles du jeu Républicain, Ziguélé n'en dit pas mot.

Les accords mafieux rédigés à la va-vite à Libreville ou à Ndjamena et non rendus publique trahissent la duplicité, la complicité des hommes politique Centrafricains tel que Martin Ziguélé, dans le trépas de mon pays.

Et voilà Clément Fayol, journaliste libanais indépendant, qui caresse Ziguélé, ce même Ziguélé aujourd'hui boycotté par les médias français nous dit que Martin Ziguélé est "pressenti" au poste de Président dans un pays qui prépare une élection démocratique. Par "pressenti", ce libanais corrupteur et corrompu veut-il insinuer que la voix du peuple Centrafricain est déjà pipée. Combien a-t-il reçu de Ziguélé ou combien en attend-il de Ziguélé?

Mon frère Yerushallem " Ziguélé, FUTUR président ou FUTUR SELEKA IMPOSE PAR LA FRANCE A LA RCA ?????" a vraiment compris le fin-fond du problème. Ziguélé est-il en train de vendre le pays aux libanais?

Copie: à Martin Ziguélé et à Clément Fayol, journaliste indépendant, diplômé en relations internationales à Beyrouth. Pigiste pour différentes publications sur Moyen-Orient, Afrique et Économie. Travaille particulièrement sur les pays d’Afrique centrale et du Sahel.

A lire aussiAvareCentrafrique, pour Ziguélé «  la fracture confessionnelle est artificielle » Source mondafrique du 09/06/2014.

 

Lyon, le 11/06/2014

CHANTRY3.png

Michel CHANTRY

Porte-parole des SANS-VOIX

C'est à dire des petites mains Centrafricaines

 



11/06/2014

A découvrir aussi


Ces blogs de Politique & Société pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 540 autres membres