A7i

A7i

Crise centrafricaine: le Tchad à l’épreuve de l’incendie

T1.png
 

[La rédaction-Mise à jour le 24-04-2014]-C’est connu, quand la case de ton voisin brûle, il vaut mieux se dépêcher d’éteindre le feu pour éviter que l’incendie vienne jusqu’à ta case. Mais dans la tragédie centrafricaine qui se poursuit chaque jour de façon un peu plus dramatique, le voisin tchadien a plutôt préféré se casser avec ses militaires qui empêchaient, tant bien que mal le feu de se propager partout. Aujourd’hui, c’est le Nord-est du Tchad qui semble être rattrapé par la crise centrafricaine.


Du reste, l’afflux massif des populations vers cette région considérée jadis comme plus paisible est en passe de transformer le paradis en enfer. Les démons de l’insécurité et de la guerre sont désormais aux portes du pays de Idriss Déby-Itno et c’est peu de dire qu’il y a lieu de s’inquiéter d’une contagion dans cette zone considérée à tort ou à raison comme une poudrière identitaire. Les frontières entre la Centrafrique et le Tchad étant plus que poreuses, il suffit que des hommes en armes passent d’un point à l’autre pour que les ingrédients de la contagion soient réunis. En ce moment, ce sont les populations qui tirent déjà la sonnette d’alarme.


Mais les autorités et surtout l’armée tchadiennes ont-elles les moyens de prévenir cette situation? Telle est la question urgente à laquelle il faut répondre avant qu’il ne soit trop tard. En tout cas, ce n’est pas sur la communauté internationale qui traîne déjà les pieds pour secourir la Centrafrique qu’il faut compter pour jouer les bons samaritains au Tchad.

@Fasozine



24/04/2014

A découvrir aussi


Ces blogs de Politique & Société pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 540 autres membres