A7i

A7i

Centrafrique : VOILA L’UNE DES RAISONS DE L’ARRESTATION ARBITRAIRE DE MICHEL AMINE PRESIDENT DE L’UNDP

[La rédaction|Mis à jour|12 avril 2015  ]

 

UNDP2.JPG

Le complot contre celui qui s’insurge contre la gabegie, l’incurie maladive de certaines autorités centrafricaines.

Le 1er avril qui n’était pas un poisson d’avril, Michel AMINE organisait une rencontre au stade de 20 000 places pour permettre aux banguissoises et banguissois de se retrouver afin de célébrer la réconciliation et la paix. En somme, une journée nationale pour la réconciliation…

Un match de football scellait cette réconciliation, tant espérée par les centrafricains qui, à la tombée de la nuit, tout le monde se barricade chez soi. Une situation insoutenable et contreproductive pour le pays.

les musiciens centrafricains, les groupes folklorique ont tous chantés pour la cohésion nationale, la paix entre chrétiens et musulmans. Des enveloppes importantes ont été distribuées, dépassant la somme de 30 000 euro, le jour même.

AMINE2.png
Président Amine Michel, le 1er avril 2015 pour la journée nationale de la réconciliation.

Michel AMINE avait fait un discours devant 8 000 personnes, avant ces festivités, dénonçant les malversations, l’incurie de certaines autorités qui se complaisent dans cette jungle organisée pour mieux voler et se remplir les poches. Il martèlera  sur leur incapacité de mettre en oeuvre le processus de pacifier le pays. Et surtout de permettre aux réfugiés qui meublent l’aéroport « international », donnant l’image négative du pays de rentrer chez eux, ou au pire d’avoir un autre centre d’accueil, mais pas à l’aéroport.

Tout cela n’a pas plu à ses détracteurs, non plus au gouvernement de transition qui voit d’un mauvais oeil, l’ascension de cet homme qui draine la foule à chaque apparition…

csp32.png
La Présidente de la transition, Madame SAMBA PANZA.

 

On chercherait les poux dans la tête de celui qui veut un avenir meilleur pour ses compatriotes et ceux qui vivent en RCA. Ce qui est sûr, la présidente de la transition Madame SAMBA PANZA en sait quelque chose, puisqu’elle cautionne impair policier et de la magistrature. Il est inadmissible qu’un ministre de la sécurité puisse signifier une garde à vue à un citoyen lambda, de surcroit, un candidat aux élections présidentielles. Quelles sont les réelles attributions de ce ministres bien zélé proche de la présidente Madame SAMPA PANZA ?

Dans un état de droit, c’est le procureur qui est habilité de procéder à ces genres de signification ou d’interpellation… Que les autorités centrafricaines exhibent les copies de trois passeport appartenant à Monsieur Michel AMINE, pour le signifier son arrestation. C’est un fait ! Mais delà à faire une affaire d’état, cela sent, la chasse à la sorcière. N’a-t-il pas le droit de posséder plus nationalités au regard de la constitution centrafricaine ? La réponse est oui.

Si ses détracteurs disent sans sourciller, qu’il n’a pas droit d’avoir la nationalité camerounaise, puisque la constitution de ce pays l’interdit, alors je m’interroge sur la nationalité suisse de Monsieur le président Paul BIYA. N’a-t-il pas droit aussi d’avoir comme les autorités centrafricaines l’exhibe à la face du monde, le passeport Afghan, pour ses affaires en tant chef d’entreprise travaillant avec l’Afghanistan ? Certainement oui… Ce qui est grave, ce document afghan n’est simplement, un faux grossier monté pour salir et ternir l’image de ce brillant homme d’affaire..

A lire aussi : CENTRAFRIQUE: Michel AMINE n’est pas Afghan. Un hold up avant l’élection présidentielle de notre confrère qui le démontre

© Afrique Continent



12/04/2015

A découvrir aussi


Ces blogs de Politique & Société pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 540 autres membres