A7i

A7i

Centrafrique : Nzako, une femme décède suite au manque d’assistance médicale qualifiée

 [ Par  Thierry Messongo  |Mis à jour| lundi 18 août 2014]

 zako.png

Une femme âgée de 28 ans est décédée  vendredi 15 août suite à la  difficulté d’accouchement.  Elle est morte en cours de route, à environ cinq kilomètres de la ville de Nzako (Est), alors qu’elle était en train d’être évacuée à Bakouma, ville voisine située à 60 km. L’information a été rapportée au RJDH par le correspondant local de cette ville.

Selon les informations, cette femme est morte, parce que dans la ville de Nzako, il n’y a pas de personnel soignant qualifié pour faire une intervention chirurgicale.

«La victime a été transportée sur une moto, seul moyen rapide de transport dans cette localité, pour la ville voisine avant de succomber en cours de route», a précisé le correspondant.

Selon un habitant, le centre de santé de Nzako ne manque pas que du personnel qualifié. «En plus du manque de personnel qualifié, le centre de santé manque de produits pharmaceutiques. L’ONG nationale Jeunesse Unie pour la Protection de l’environnement et le Développement Communautaire (JUPEDEC) qui appuyait ce centre à travers une clinique mobile a fini sa mission dans la ville», regrette cet habitant.

«La population de la ville de Nzako lance un cri de détresse au gouvernement, aux ONGs internationales voire nationales et la JUPEDEC en particulier, pour leur venir en aide face à ce problème de santé publique qui se pose dans la ville», a lancé un responsable sanitaire de la ville, rapporté par le correspondant du RJDH.

 

©rjdhrca



18/08/2014

A découvrir aussi


Ces blogs de Politique & Société pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 540 autres membres