A7i

A7i

Centrafrique :deux éléments des Faca tués à Bangui

[ La rédaction|Mise à jour| 22/06/2014 ]

ARMEEFACA.png
 

Deux éléments des Forces armées centrafricaines (FACA) ont été tués dans la nuit de samedi à dimanche dans la capitale centrafricaine, Bangui.

La première victime, un caporal, a été pris en otage et décapitée et son corps jeté sur le pont du quartier Yakité dans le 3è arrondissement de la capitale.

Ses parents attristés et furieux voulaient à tout prix transporter sa dépouille jusqu’au palais de la renaissance pour le présenter à la présidente de transition.

Chemin faisant, ces manifestants à bord d’un véhicule pick-up transportant le corps et accompagné de centaines de personnes, scandaient : « armez nos FACA et désarmez le quartier KM5».

Arrivés à la Place de la République, au centre ville, les manifestants ont été stoppés par des tirs de grenades lacrymogènes des troupes de la MISCA basées sur place.
Le centre ville s’est vidé de ses occupants, majoritairement des vendeurs, et les commerces ont aussitôt fermé leurs rideaux.

La seconde victime, ayant le grade de caporal chef, selon les témoins, venait de braquer une moto à SICA I. En route pour Miskine, son quartier de résidence, dans le 5è arrondissement, il a été aperçu par les éléments des forces de sécurité intérieure basés devant l’Ecole Nationale de l’Administration et de la Magistrature (ENAM).

Ceux-ci lui ont intimé l’ordre de s’arrêter et face à son refus, ils ont fait de tirs de sommation. Le braqueur s’est arrêté mais c’était pour dégoupiller sa grenade. Au moment de la lancer sur les policiers et gendarmes, l’un d’entre eux ouvrit feu faisant exploser la grenade sur lui.

 

  © APA

 



22/06/2014

A découvrir aussi


Ces blogs de Politique & Société pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 540 autres membres