A7i

A7i

Centrafrique : Batangafo, plusieurs maisons brûlées par des ex-Séléka

 [La rédaction|Mis à jour|07/11/2014 14:42:03  ]

BATINGT.png

Plusieurs maisons auraient été incendiées dans la ville de Batangafo, dans l'intervalle  du samedi à mercredi 5 novembre. Des agressions à main armée et des tirs à l'arme lourde se sont fait enregistrer au quotidien. Selon des témoins, ces actes sont commis par des ex Séléka basés dans la localité.

Des habitants sont restés terrés  dans des sites des déplacés, alors qu’un cycle d’incendie des maisons  est enregistré en espace de quatre jours.  « Ce sont des ex-Séléka qui ont incendié ces maisons. Ils n’ont rencontré aucune résistance.  Des casques bleus de nationalité burundaise sont là autour des sites des déplacés mais ils n’ont rien fait face à ces actes », a témoigné un habitant de Batangafo sous l’anonymat.

Des humanitaires continuent de jouer leur rôle auprès des personnes affectées, d’après une source proche de ces structures.  Selon d'autres sources, une structure humanitaire s’était rendue au lendemain des faits pour constater les dégâts. Aucun bilan n’est encore disponible pour le moment.

Le RJDH a tenté sans succès d'entrer en contact avec la Minusca ainsi que les responsables de l’ex-Séléka. Aucune réaction de la part des autorités de la transition n’est enregistrée après quatre jours consécutifs d’incendie des maisons à Batangafo.

Pour le moment, des informations reçues par le RJDH parlent d’une présence massive de ces ex-Séléka à l’Ecole sous-préfectoral de Batangafo, au quartier Lakouanga, au Commissariat et à la Gendarmerie de la ville.

                      

©RJDH



07/11/2014

A découvrir aussi


Ces blogs de Politique & Société pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 540 autres membres