africa7.blog4ever.com

africa7.blog4ever.com

BEAC : CE QUE PREPARENT DEJA LES PROCHES PARENTS DE TOUADERA

 

 Africa7info-Par Jésus Le-Messie Matamorose -Mis à jour le 18/08/2016

  BEAC : CE QUE PREPARENT DEJA LES PROCHES PARENTS DE TOUADERA                                                                    

La Fraternité/ Nous allons, on n’en point douter, vers le braquage des postes de responsabilités au niveau de la maison mère de la Banque des Etats de l’Afrique Centrale (BEAC) par les proches parents de Touadéra. Le plan est en marche et dans quelques jours, ce qu’on est convenu appeler « Scandale du régime Touadéra » devra se réaliser. Mais déjà, il faut souligner que la Communauté Sous Régionale s’étonne de voir le Président Centrafricain s’obstiner à cautionner un projet qui n’honore point.

Le projet de liquidation des postes de responsabilités au sein de la Banque des Etats de l’Afrique Centrale (BEAC) est en marche. Et il ne faut même plus en douter, parce que tel que c’est parti, les proches du Président de Touadéra veulent se montrer jusqu’au-boutistes. C’est ainsi qu’un projet de calendrier est en circulation en ce moment à la BEAC. Le 29 août prochain, se tiendra la réunion du Conseil d’Administration de la Banque. Et le 30 août 2016, aura lieu, la réunion du Comité Ministériel qui aura à se pencher sur la validation des candidatures.

Jusqu’à ce niveau, il n’y a véritablement pas de problème puisque que le calendrier tel qu’annoncé, ne montre en rien, ce à quoi consiste le projet de liquidation. Tenez-vous tranquilles ! Il y a problème parce que sur instruction du sieur Marius Roosevelt Féimonazoui, une liste des cadres Centrafricains travaillant au siège de la BEAC, a été recommandée par les Autorités Politiques Centrafricaines au Conseil d’Administration de ladite Institution. Il y a problème, parce que le sieur Féimonazoui qui fait partie des soutiens de Faustin Archange Touadéra durant les campagnes, veut passer pour « l’homme de la situation » alors qu’il n’en est pas un. Son poste rêvé, c’est la Direction Générale du Contrôle Général. Ici, il pourra contrôler tous les autres. Il y a encore problème parce que dans la sous-région, les partenaires ne cachent pas leur désarroi vis-à-vis de la candidature du sieur Marius Roosevelt Féimonazoui. Selon une source qui garde l’anonymat, il suffit que les Autorités Centrafricaines fassent une autre proposition pour que tout rentre dans la normalité.

A l’allure où vont les choses, la Centrafrique risque de sortir bredouille de la prochaine chasse dans les Instances de la BEAC. Il faut déjà rappeler que chaque fois que les Centrafricains se donnent de paraître ridicules à ce genre de rendez-vous, les autres pays en tirent profit, servant de jurisprudence à d’autres. La RCA va de pertes en pertes. Et même s’il advienne que Faustin Archange Touadéra arrive à faire passer ses candidats, ce qui est difficile mais pas impossible, il aura tout droit, tracé la voie de la division entre les cadres Centrafricains de la BEAC. Si les mathématiques sont une science intermédiaire entre la doxa et la métaphysique, on ose espérer que le mathématicien de Damara pourrait se laisser guider par les lumières de la raison, laquelle pourrait lui permettre de nous épargner la honte à la BEAC.

 

© Lafraternité  



18/08/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Politique & Société pourraient vous intéresser