A7i

A7i

Bangui: Des détonations d’armes créent la panique au sein de la population des 3ème et 5ème arrondissements

Bangui, le 25 avril 2014 (RJDH) - Des détonations d’armes lourdes et légères ont été entendues dans la nuit du jeudi à vendredi 25 avril dans le 3ème et une partie du 5ème arrondissement de la ville de Bangui. D’après des témoins, des personnes auraient  trouvé la mort.

hcr1.png

Le porte-parole de la Sangaris déclare à ce sujet, «qu’il s’agit d’une riposte contre un groupe armé qui a pris à parti une patrouille mixte de la Sangaris et la Misca dans le 3ème arrondissement», celui-ci dit ne pas connaître le bilan de l’accrochage avec cette bande armée.

Un habitant du quartier Bazanga non loin du lieu de la fusillade a expliqué que l’échange des tirs d’hier dans la soirée a commencé dès l’arrivée d’un groupe d’éléments de la Sangaris en patrouille dans la localité. «C’est juste au niveau du pont de ‘’Saye-voir ‘’ sur l’Avenue de France, que les hommes armés qui se trouvaient dans le quartier Sénégalais ont ouvert le feu sur leur convoi» a-t-il souligné

Un membre de l’Union des Jeunes Musulmans de Centrafrique accuse les Anti-Balaka d’avoir tenté d’attaquer le secteur Km5 « mais ils se sont heurtés à une résistance du groupe d’auto-défense», affirme-t-il. Il ajoute qu’il a vu deux corps des assaillants par terre après les coups de feu.

D’après des témoins, d’autres personnes ont également reçu des balles perdues dans les quartiers  environnants, à savoir Katin, Bazanga et autres. Une source proche de la Croix Rouge affirme que cette organisation n’a pas encore pu établir le bilan de cette fusillade.

©rjdhrca



25/04/2014

A découvrir aussi


Ces blogs de Politique & Société pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 540 autres membres