A7i

A7i

Bambari : un véhicule de transport en commun incendié dans une attaque à 30 km de la ville

 [ Par Naïm –Kaélin Zamane |Mis à jour| jeudi 2 octobre 2014]

ATTAQUEbam.png

Un véhicule Toyota, communément appelé BG75 appartement aux ex-Séléka a été attaqué et brûlé à 30 kilomètres de Bambari, sur l’axe Ndassima par des hommes armés,  présumés appartenir à des Anti-Balaka. Aucun bilan n’est encore établi mais les témoins des faits parlent de plusieurs morts.

L’attaque s’est produite dans les premières heures de la matinée de ce mercredi. Selon des sources locales,  le véhicule appartenait à une société caféière et a été récupéré par l’ex-Séléka. « Les combattants de l’ex-Séléka l’utilisent à des fins lucratives puisqu’ils transportent des gens qui paient en retour » a expliqué un témoin.

Une autre personne a décrit  le déroulement de la scène en faisant savoir que tout a commencé «lorsque les ex-Séléka ont transporté des passagers  à destination de Ndassima. Arrivés à 30 kilomètres dans un village appelé Djouourou, un groupe armé est sorti et a commencé à tirer sur eux et le véhicule », selon le témoin.

Une source proche des humanitaires contactée à Bambari fait un bilan provisoire. «Le véhicule est brûlé. Il y aurait plusieurs morts mais difficile de préciser le nombre exact ». Les responsables des deux groupes armés mis en cause n’étaient pas joignables  pour réagir.

Les Anti-Balaka et les combattants de l’ex-Séléka s’affrontent régulièrement alors même qu’ils ont signé un accord de cessation des hostilités le 23 juillet dernier à Brazzaville.

 

©rjdhrca



02/10/2014

A découvrir aussi


Ces blogs de Politique & Société pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 540 autres membres