A7i

A7i

République Centrafricaine : Bangui, le PUN appelle les autorités à éviter l’affrontement avec la communauté internationale

[ Par  Sylvestre Sokambi |Mis à jour|29 août 2014 ]

 PUN.png

 La présidente par intérim Léa Koyassoum Doumta et le Vice -Président Davy Yama du Parti de l’Unité Nationale (PUN) ont demandé aux autorités de transition  d’éviter l’affrontement avec la communauté internationale. Ils l’ont dit lors d’une conférence de presse animée ce jeudi 28 août  au National Hôtel à Bangui.

La rigidité de la cheffe de l’Etat ces derniers temps contre la communauté internationale donc dit subir des pressions, n’a pas fini de faire réagir les politiques centrafricains. Le Parti de l’Unité Nationale (PUN) est sorti de sa réserve pour exprimer son opinion.

Le vice président dudit parti Davy Yama, considère que les actes et déclarations des autorités ces derniers temps, ont conduit à un « refroidissement des relations entre la République Centrafricaine et la communauté internationale », que le Parti de l’Unité Nationale considère comme un « partenaire clé et incontournable dans le processus de sortie de crise ».

Davy Yama note que pour se prévaloir d’une certaine indépendance ou d’une certaine souveraineté, il faut se donner les moyens mais pour lui, à l’état actuel de la République Centrafricaine, « il est irresponsable d’affronter la communauté internationale qui vole au secours des Centrafricains sur tous les plans. La sécurité du pays est assurée par la communauté internationale qui s’occupe aussi du volet humanitaire et social. Dans ces conditions, toute tentative d’affrontement est suicidaire et irresponsable », a-t-il dit.

Pour la présidente par intérim du Parti de l’Unité Nationale, Léa Koyassoum Doumta, il est essentiel à l’heure actuelle de renouer le dialogue avec la communauté internationale. « Nous avons tous suivi les tractations qui ont précédé et suivi la nomination du gouvernement. Tout ceci a laissé des traces dans les relations entre la République Centrafricaine et les partenaires qui nous aident à sortir de la situation actuelle. C’est pourquoi, le PUN appelle les autorités à renouer avec la communauté internationale et à la rassurer. Pour nous, nous appelons la communauté internationale à poursuivre les efforts qu’elle a toujours fournis pour sortir le pays de la crise ».

La présidente du PUN et son adjoint demandent en plus aux autorités d’accélérer la mise en œuvre de la feuille de route du gouvernent, ainsi que le suivi de l’accord de cessation des hostilités signé à Brazzaville.

En marge de la conférence de presse,  la présidente par intérim du PUN a déclaré que son parti ne présentera pas de candidat aux élections présidentielles mais soutiendra le candidat qui partagera ses valeurs.

Le Parti de l’Unité Nationale fondé par feu Jean Paul Ngoupandé a prévu une assemblée générale d’ici fin septembre pour se doter d’une nouvelle équipe dirigeante .

© rjdhrca



29/08/2014

A découvrir aussi


Ces blogs de Politique & Société pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 540 autres membres