A7i

A7i

Attaque contre radio Centrafrique : Ouverture d’une enquête judiciaire

attaqure.png
 

[La rédaction|Mis à jour| 12 juillet 2015 ]

L’Avocat général près la Cour d’Appel de Bangui, M. Dominique Paguendji, a déclaré qu’il avait instruit le parquet de Bangui, comme l’exige la loi, d’ouvrir une enquête judiciaire sur l’attaque perpétrée, dans la nuit du lundi au mardi, contre la radio nationale centrafricaine, par un commando d’une quinzaine d’individus en treillis lourdement armés.

L’Avocat général a qualifié de « criminel » cet acte contre une institution de l’Etat. Les auteurs doivent être identifiés et traduits en justice, a-t-il dit, affirmant que le commando était animé par l’esprit de mettre un terme au processus électoral en cours.

« C’est une tentative de déstabilisation des institutions de la transition par les ennemis du peuple centrafricain qui veulent encore replonger le pays dans l’abime », a-t-il martelé.

Mardi dernier, vers 1 heure du matin (0heure GMT), les deux gendarmes en faction à  la radio Centrafrique ont été neutralisés par des hommes lourdement armés, qui ont réussi à  casser la porte principale de la station, et tenté, en vain, de pénétrer dans l’un des studios, visiblement dans le but de faire une déclaration.

Leur tentative ayant échoué, le commando s’est retiré en tentant de prendre en otage un des deux gendarmes qui a été sauvé in-extrémis grâce à  d’autres forces de défense venues à  la rescousse.

 

© APA



12/07/2015

A découvrir aussi


Ces blogs de Politique & Société pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 540 autres membres