A7i

A7i

Sud-Soudan : Joseph Kony abattu par les forces spéciales américaines

"La chasse de Kony qui a commencé il ya plusieurs années est maintenant terminée".

 kony.png

L'ex-leader de la LRA, Joseph Kony. Crédit photo : Stuart Price/AFP/Archives

 

SUD SOUDAN[Par Issa Abakar|Mise à jour|06/05/2014 21:43:18]- Joseph Kony, l'ancien chef de l'Armée de résistance du Seigneur, a été abattu dans une zone reculée du Soudan du Sud par les membres de l'équipe 6 des SEAL (forces spéciales américaines).

La LRA est un groupe de guérilla fondée en Ouganda et qui s'est ensuite propagée dans d'autres régions, y compris la République démocratique du Congo, la République centrafricaine et le Soudan du Sud . Fin mars, le président Obama a envoyé 150 soldats américains des forces spéciales et quatre avions pour participer à la traque de Kony.

« La chasse de Kony qui a commencé il ya plusieurs années est maintenant terminée. Le déploiement des soldats et l'augmentation des capacités de drones ont accéléré la mission. Le président Obama a donné les derniers ordres d'assassiner Kony car les questions de l'extradition seraient difficiles à gérer pour les États-Unis . Le président considère évidemment que c'est une grande réussite », selon un officiel américain.


L'opération soigneusement répétée a été effectué vendredi, vers 1h20 (heure locale). Environ 40 soldats, en majorité des Navy SEALs, ont été impliqués. Selon des responsables du Pentagone, des photos de la dépouille de Kony ont été prises, mais ne seront pas communiqués au public. Toutefois, une photo du cadavre sera dévoilée à terme mais les informations resteront classés à court terme. 

Quatre autres hommes, soupçonnés de faire partie du cercle intime de Kony ont également été tués dans le raid de 45 minutes ainsi que deux femmes. Le Pentagone parle de «dommages collatéraux».

Kony a été accusé d'avoir commandité l'enlèvement d'enfants pour les rendre esclaves sexuels et enfants soldats. Le LRA a amassé environ 66 000 enfants qui parcouraient la région. En 2005 , Kony a été inculpé pour crimes de guerre et crimes contre l'humanité par la Cour pénale internationale à La Haye, au Pays-Bas, mais a échappé à la capture depuis. L'armée de Kony a passé des années à piller les villages, mutiler des civils et enlevés des enfants sur ​​une large bande de l'Afrique centrale.


Kony a attiré l'attention en mars 2012, lorsque un documentaire de 30 minutes intitulé Kony 2012 a été publié par le cinéaste Jason Russell pour le groupe de campagne Invisible Children Inc.

 

©Alwihda

 

 



06/05/2014

A découvrir aussi


Ces blogs de Politique & Société pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 540 autres membres