africa7.blog4ever.com

africa7.blog4ever.com

Révélation : Touadéra a rencontré le rwandais hutu Fabien Singaye à Bruxelles et à Genève

Oct 02, 2017-MISE A JOUR


À Bruxelles et ensuite à Genève, Touadéra a rencontré à plusieurs reprises Fabien Singaye rwandais hutu et ancien conseiller de Bozizé. Singaye est compromis dans les affaires Areva et Uramines. Proche de Patrick Balkany et de l’homme d’affaires belgo-français Georges Forest, Singaye est aussi proche des FDLR (ancien militaires du régime de Habyarimana réfugiés en RDC) qui combattent le régime Kigali. Détenteur d’un passeport diplomatique centrafricain, il a besoin de la bénédiction de Touadéra pour le renouveler et pour parvenir à ses fins, il lui a formulé une proposition alléchante. Singaye a rencontré Touadéra avec de puissants hommes d’affaires. Il est aussi l’époux de la fille du millionnaire rwandais Félicien Kabuga, patron de la fameuse radio mille collines toujours recherché par la justice internationale. Les éléments rwandais de la sécurité de Touadéra ne voyagent pas avec lui à l’extérieur et il se pensait certainement tranquille pour une telle rencontre.

                       

Voilà un jeu dangereux que Touadéra joue vis-à-vis de Kigali, un allié qui lui assure sa protection et qui s’est engagé à former des militaires pour l’armée centrafricaine. Quand on sait la place que les rwandais envoyés par le régime de Kagame occupent dans la Minusca et la sécurité rapprochée de la Présidence et que Touadéra a assisté à la prestation de serment de Paul Kagame le 26 Août dernier, on se dit que les petits calculs de nos mathématicien de President sont non seulement erronés mais aussi suicidaires. Car Kigali et Kampala sont déjà au courant de ce double jeu. Bruxelles et Genève étant quadrillées par les Grands-Lacs et Touadéra a été pisté comme un idiot. Les écoutes et analyses étant soustraitées par des Rwandais à Bangui et Kigali. Tout est à leur portée. Depuis Bangui, ses coups de fil passés pour caler les rdv sont suivis par ses amis de Kigali et par ricochets, Kampala le sait aussi. Avec de telles aventures diplomatiques, le président de Bangui se met en danger et son amateurisme laisse clairement paraitre qu’il favorise ses intérêts personnels au détriment de l’intérêt de l´Etat Centrafricain.

 

®Thierry Simbi



06/06/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Politique & Société pourraient vous intéresser