A7i

A7i

République Centrafricaine : l'Etat Major de l'Ex-Séléka hostile à l'accord de Brazzaville

 [Par Gl. Joseph ZOUNDEIKO | La rédaction Zokwezo-news|Mis à jour|28 juillet 2014 ]   

 etatmajorseleka.png

 

FRONT POPULAIRE POUR LA RENAISSANCE DE CENTRAFRIQUE BAMBARI le, 25 juillet 2014
********************
ETAT MAJOR DES FORCES REPUBLICAINES
N°_____ ___FPRC/EM-FR-14


COMMUNIQUE DE PRESSE


Suite au Forum de Brazzaville tenu du 21 au 23 juillet 2014, l’Etat Major des Forces Républicaines tient à donner la position suivante :

1. La paix reste et demeure le maître mot partager par les éléments de l’Ex-Séléka. Si le Président Michel DJOTODIA a accepté de déposer sa démission à N’Djamena et si l’Ex-Séléka a décidé de se retirer de Bangui, la capitale vers le Nord-Est, c’est pour rechercher la paix.

2. En effet, les documents présentés au forum de Brazzaville selon le Premier Ministre ont été préparés au préalable par le gouvernement centrafricain et ceci sans l’implication des Forces Républicaines.

3. Aussi, un mémorandum de l’Ex coalition Séléka donnant sa position a été remis au Médiateur International de la crise centrafricaine qui demeure sans suite.

4. La Délégation de l’Ex- Séléka au forum de Brazzaville n’a pas le mandat d’apposer une signature sur le document de cessez-le-feu sans l’avis favorable de l’Etat Major.

Par conséquent, l’Etat Major précise à l’opinion nationale et internationale qu’il ne se reconnait pas dans la signature de l’Accord de cessez- le feu. Ce document n’engage que la responsabilité de leurs auteurs signataires.

Toute fois, l’Etat Major reste disponible à toute négociation franche et sincère.

Le Chef d’Etat Major Général
Gl. Joseph ZOUNDEIKO



28/07/2014

A découvrir aussi


Ces blogs de Politique & Société pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 540 autres membres