A7i

A7i

République Centrafricaine : Bangui, les premiers bilans rendus publics par MSF et la CRCA suite aux événements de KM5

 [ Par  Maélaine Annette Malébingui |Mis à jour|vendredi 22 août 2014 ]

af6.png
 

Le bureau de la Croix-Rouge Centrafricaine et celui des Médecins Sans Frontières, ont rendu public le bilan de  l’affrontement qui a opposé depuis la nuit du 19 au 20 août, les éléments de l’EUFOR-RCA aux jeunes musulmans du Km5. Ces structures parlent de 5 morts et une trentaine de blessés. Parmi les personnes décédées un volontaire de la Croix Rouge Centrafricaine.

«  L’événement du mercredi 20 août au niveau de notre poste opérationnel  faisait 5 morts et  33 blessés parmi lesquels l’un des volontaires de la Croix-Rouge qui a reçu une balle », a dit Jean Moïse Modessi, directeur des secours à la Croix-Rouge Centrafricaine.

Il a annoncé la suspension temporaire des activités de sa structure. « Suite au décès de notre frère, la Croix-Rouge Centrafricaine va suspendre ses activités sur tout l’étendu du territoire Centrafricain pour pouvoir organiser les obsèques. Parce que ce n’est pas pour la première fois que la Croix-Rouge Centrafricaine subisse des cas pareils. Les agents de notre organisation ont été menacés, voire même dépossédés de leurs biens », a expliqué Jean Moïse Modessi.

De son côté, l’ONG  ‘’Médecins Sans Frontières’’  basée à l’hôpital général de Bangui, parle de 31 personnes blessées. « L’équipe MSF a reçu 31 blessés en une seule journée et travaille dure pour faire face à l'afflux massif de blessés. L’équipe a également envoyé certains patients à l'hôpital Communautaire. Toutes les blessures sont des plaies par balle. Dix patients, gravement blessés, recevront une intervention chirurgicale aujourd'hui même », a expliqué Claude Cafardy, chef de mission adjoint pour MSF.

Il a par ailleurs indiqué que compte tenu des conditions sécuritaires difficiles, l’équipe MSF du centre de santé du quartier KM5 a suspendu ses activités médicales.

Le calme semble revenir dans la capitale centrafricaine jeudi. Cependant, une partie de la communauté musulmane a encore manifesté son mécontentement contre la présence des forces françaises au KM5.

 

©rjdhrca



22/08/2014

A découvrir aussi


Ces blogs de Politique & Société pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 540 autres membres