A7i

A7i

République Centrafricaine : Bambari, les combats entre deux tendances de l’ex-Séléka paralysent la ville

 [ Par Thiery Messongo |Mis à jour|26 août 2014 ]

SFBAMBARI.png

Les combats entre deux tendances ex-Séléka signalés lundi 25 août dans la ville de Bambari se poursuivent, selon des sources jointes par le RJDH ce mardi matin. Cette situation a contraint plusieurs habitants à rester chez  eux ou sur les sites des déplacés.

Hier au début de l’après midi, les Goula et Peulhs membres de l’ex-Séléka se sont affrontés dans la ville de Bambari. Selon des informations, les affrontements ont continué cette nuit et ont repris ce matin pour se calmer aux environs de 10 heures.

Selon les informations du RJDH, ces combats ont opposés les éléments du général Ali Daras (Ndr, de la communauté peulhe) et ceux du général Zoundeko (Ndr, de l’ethnie Goula). Les raisons de cette altercation sont restées jusque là inconnues. Le RJDH a tenté en vain de joindre les deux officiers de l’ex-Séléka dont les éléments se battent depuis deux jours dans cette ville. Le général Joseph Zoundeko serait en tournée vers Alindao (Centre).

Adamou,  un habitant du quartier Bornou a fait savoir que la population civile craignant les conséquences de  ces hostilités. « Seuls les hommes armés circulent dans la ville.  Les combats sont plus violents  au niveau du tribunal de grande instance de la ville » a expliqué un autre habitant. Cette information a été confirmée par une source humanitaire jointe ce matin.

Le bilan provisoire de ces affrontements serait d’une dizaine de personnes tuées, a confié un proche de l’Etat-major de la coalition Séléka. Un membre de la communauté peulhe a confié au RJDH qu’ils ont enregistré deux morts à la Mosquée. Il a affirmé ignorer le bilan de l’autre côté. Une source proche des humanitaire a fait savoir que trois officiers de la Séléka auraient été tués dans ces combats et le bilan pourrait s’alourdir à cause de nombreux blessés.

Des sources locales affirment que des forces de la Misca et de la Sangaris sont présentes dans la ville mais elles n’ont pas réagi. Un hélicoptère militaire aurait survolé la ville pendant quelques temps.

C’est depuis plusieurs semaines que des informations relatives à un affrontement entre Goula et Peulhs, membres de l’Etat-major de la Séléka circulent dans la ville de Bambari.

Les combats entre les membres de l’ex-Séléka sont signalés au moment où la réconciliation entre Séléka et Anti-Balaka sous l’égide de l’ONG PARETO avance dans le bon sens.

 

 

©rjdhrca



26/08/2014

A découvrir aussi


Ces blogs de Politique & Société pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 540 autres membres