A7i

A7i

République Centrafricaine : Baboua, un véhicule et deux motos incendiés entre le village Zoukombo et Foro

 [Par Job-Maona |Mise à jour| 1er septembre 2014]

 coupeur de route.png

Baboua, 29 août 2014 (RJDH)—Un véhicule et deux motos ont été incendiés jeudi vers 14 heures par des inconnus, entre le village Zoukombo et Zoro. Certaines sources parlent des éléments des Forces Démocratiques du Peuple Centrafricain (FDPC) d’Abdoulaye Miskine. Cette situation soulève la problématique de la sécurité sur cet axe.

Selon une source de la gendarmerie de Baboua, le véhicule incendié appartient à un habitant de Yaloké (Centre). « Les présumés malfrats ont soutiré une somme de onze million neuf cent mille francs (11.900.000) CFA entre les mains du chauffeur et plus d’un million (1.000.000) FCFA entre les mains des passagers. Toutes les marchandises ont été emportées », a confié au RJDH cette source.

La source a confié au RJDH qu’il s’agissait des éléments d’FDPC d’Abdoulaye Miskine qui opèrent depuis un certains temps sur cet axe. « Bien avant cet acte, ils ont remis  deux correspondances aux chauffeurs pour les transmettre au gouvernement et aux forces de la Sangaris et la Misca. Dans les correspondances, ils revendiquent la libération de leur chef Abdoulaye Miskine, détenu au Cameroun depuis le 16 août 2013 », a rapporté cette source de la gendarmerie. Selon la source, ces derniers menacent de bloquer cette voie.

Les notables de la ville appellent les autorités militaires à vite réagir pour sauver la situation. Pour ces autorités, la population est prise en otage.

Les forces internationales dont la Sangaris, les autorités locales et la gendarmerie ont  tenu mercredi 27 août une réunion à Baboua, relative à la sécurisation de l’axe Baboua-Beloko.

 

©rjdhrca



01/09/2014

A découvrir aussi


Ces blogs de Politique & Société pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 540 autres membres