A7i

A7i

République Centrafricaine : Baboua, un présumé coupeur de route arrêté après un échange de tirs avec la MISCA

 [Par Job Maona  |Mise à jour| 1er septembre 2014]

coupeur de route1.png
 

Une présumé coupeur de route a été arrêté vendredi 29 août après un échange de tirs avec le contingent Misca camerounaise à une vingtaine de kilomètre de Baboua(Ouest) sur l’axe Garamboulaye. Ce présumé serait un élément des Forces Démocratiques du Peuple Centrafricain (FDPC) d’Abdoulaye Miskine, un ancien chef rebelle détenu au Cameroun il y a deux ans.

Selon une source de la gendarmerie de Baboua, la Misca était en patrouille avant de démanteler la barrière érigée par les coupeurs de route.  « Ils ont aperçu la Misca et ont ouvert le feu sur eux. La Misca a riposté pour les dissuader avant de mettre la main sur un élément », a confié au RJDH la source.

Un élément de la Misca joint par le RJDH a affirmé cette information et a noté qu’aucun blessé n’est enregistré de leur côté. Cependant, le présumé a été conduit à la base de la Misca à Bouar (ouest) pour son audition.

Selon une autorité locale de Baboua, ces coupeurs de route dans leur fuite, ont arrêté samedi 30 août dans la matinée, deux commerçants de la ville d’Aba, en provenance de Garouamboulaye. « Ces commerçants ont été dépouillés de leur argent, mais ils ont eu la vie sauve avec leurs motos », a déclaré la source.

Des commerçants craignent toujours de leur sécurité car l’insécurité règne sur cet axe. Les autorités militaires ont tenu une réunion mercredi 27 août afin de trouver de solution à l’insécurité sur cette voie.

 

©rjdhrca



01/09/2014

A découvrir aussi


Ces blogs de Politique & Société pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 540 autres membres