A7i

A7i

République Centrafricaine : Baboua, des coupeurs de route multiplient les braquages sur axe Garamboulaye

 [ La rédaction  |Mis à jour|20/08/2014 09:46 ]

baboua.png

Des cas de braquages se font enregistrés au quotidien sur l’axe Baboua-Garouambaoulaye. Une partie de la population accusent des éléments du Front Démocratique du Peuple Centrafricain (FDPC) d’Abdoulaye Miskine d’être à l’origine des ces actes.

Durant la semaine en cours, trois cas de braquage ont été signalés sur le même axe. Selon des témoins joints par le RJDH, dans  la nuit du 16 au 17 août dernier, une bande armée a opéré à 35 km de Baboua,  « Plusieurs cas de blessés ont été transférés à l’hôpital de Baboua après l’attaque d’une bande armée sur un véhicule  de transport en commun ».

« Ces coupeurs de route seraient des éléments du Front Démocratique du Peuple Centrafricain (FDPC), d’Abdoulaye Miskine », a supposé une source proche de la gendarmerie locale. Certaines victimes affirment que ces malfrats « opèrent avec des armes de guerre et ils parlent la langue Sango, et le  Sara (dialecte parlée au Tchad), et ils sont à majorité balafrés », a indiqué une autre source.

Suite à ces actes de violences, la population sollicite l’installation d’une force nationale ou internationale à Baboua, car depuis un mois, « il ne se passe pas deux ou trois jours sans que les braquages sur l’axe Bouar et Garamboulaye soient signalés », a relevé un habitant.

©rjdhrca



20/08/2014

A découvrir aussi


Ces blogs de Politique & Société pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 540 autres membres