A7i

A7i

République Centrafricaine : à Bangui, des détonations d’armes continuent à Boy rabe

 [ La rédaction  |Mis à jour| dimanche 10 août 2014]

 

Boyrabe.png

 

Des tirs d’armes lourdes et légères  ont été encore entendus ce jour 09 août à Boy rabe, un quartier du 4ème arrondissement de Bangui. Il s’agit, selon les témoignages, de l’affrontement entre les leaders des Anti-Balaka.

Selon les témoins contactés par le RJDH, ces tirs sont liés à une mésentente entre quelques leaders des Anti-Balaka du secteur. Un proche du coordonateur Patrice Edouard Ngaissona a confié au RJDH que ce sont les éléments d’Andiyo qui auraient attaqué les éléments des Forces Armées Centrafricaines (FACA), faisant partie de la milice. « C’est la suite des combats de la veille. Les éléments de Andiyo ont attaqué certains FACA qui sont avec nous et ceux-ci ont riposté, c’est ce qui explique les tirs de ce matin ».

Selon des sources indépendantes, la maison de Konaté, un élément de la FACA membre de la milice aurait été pillé ce matin. Un proche de Andiyo a expliqué au RJDH que leur général n’est pas à Bangui. « On dit que le général Andiyo est là mais ce n’est pas vrai. Il est à Damara. Ce sont ses éléments qui, attaqués ont réagi ; c’est tout ».

Les membres de la coordination n’ont pas été disponibles pour donner leur version des faits. C’est depuis mercredi que le quartier Boy rabe est sous des tirs d’armes. Il faut souligner qu’aucune force internationale n’est intervenue.

 

©rjdhrca



09/08/2014

A découvrir aussi


Ces blogs de Politique & Société pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 540 autres membres