A7i

A7i

L’OCI au chevet de la République Centrafricaine

 [La rédaction|Mis à jour|30/06/2014]GUINNUE.png

Les persécutions dont sont victimes les musulmans centrafricains  préoccupent très sérieusement l’Organisation de Coopération Islamique, dont la conférence ministérielle est actuellement présidée par la Guinée depuis la tenue de la 40ème CIMAE en décembre 2013, à Conakry. C’est dans ce cadre qu’à la  tête d’une importante délégation de l’OCI, le chef de la diplomatie guinéenne Lounceny Fall est attendu mardi 29 avril 2014, à Bangui.

Il s’agit d’une délégation composée des ministres des affaires étrangères de la Turquie, de l’Égypte, de l’Arabie Saoudite, du secrétaire général de l’OCI et du nouvel envoyé spécial de la Oummah islamique pour la Centrafrique l’ancien ministre sénégalais des affaires étrangères Cheick Tidiane Gadjo. L’envoi de cette mission de bons offices à Bangui avait été décidé à la faveur du conseil exécutif extraordinaire de l'OCI tenu le 29 janvier dernier à Djeddah.

L’OCI entend ainsi joindre ses efforts à ceux de la communauté internationale pour trouver une solution durable à la grave crise à caractère communautaire et interconfessionnel que traverse ce pays depuis décembre 2013. De Bangui, le chef de la diplomatie guinéenne se rendra au Congo Brazzaville pour s’entretenir avec le président Denis Sassou Nguéso médiateur dans la crise centrafricaine, puis à Ndjamena pour rencontrer le chef d’État Tchadien Idriss Deby Itno, président en exercice de la Communauté Économique des États de l’Afrique Centrale (CEEAC).

Conformément à ses principes de solidarité et de fraternité, il est à espérer que la communauté islamique puisse, elle aussi, peser de tout son poids pour mettre fin aux nombreuses exactions à l’encontre des musulmans de la Centrafrique.

©Guinnée1.png



30/06/2014

A découvrir aussi


Ces blogs de Politique & Société pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 540 autres membres