A7i

A7i

Le Tchad confirme le cessez-le-feu entre le Nigeria et Boko Haram

  [La rédaction|Mis à jour|samedi 18 octobre 2014  ]

 tchad14.png

 

Au Tchad, plusieurs sources des services de sécurité confirment l'implication du Tchad dans la conclusion d'un accord de cessez-le-feu entre le gouvernement nigérian et Boko Haram. Cet accord aurait favorisé les dernières libérations d'otages camerounais et chinois par la secte islamiste.

Les premiers contacts, selon les Tchadiens, ont eu lieu les 14 et 30 septembre dernier. Les deux parties ont accepté le principe d'un règlement de leur différend par le dialogue et convenu de poser des actes de bonne volonté. Selon Ndjamena, « la récente libération des otages chinois et camerounais et l'annonce d'un cessez-le-feu constituent la concrétisation de ces engagements ».

 

Les pourparlers, d'après les Tchadiens, ont « prévu également la libération par Boko Haram des jeunes filles enlevées à Chibok et celles de certains partisans de ce groupe détenus dans les prisons nigérianes ». Mais les modalités de ces libérations doivent encore être décidées. Moussa Faki Mahamat, le ministre tchadien des Affaires étrangères, était personnellement présent lors des négociations et revient précisément pour RFI sur les derniers événements.

©RFI



18/10/2014

A découvrir aussi


Ces blogs de Politique & Société pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 540 autres membres