A7i

A7i

En Centrafrique : l'Université de Bangui paralysée par une grève des enseignants

 [La rédaction|Mis à jour|16/06/14]

      UBANGUI.jpg

Université de Bangui (Centrafrique) 

 

Les enseignants de l’Université de Bangui, membres du Syndicat national et autonome des enseignants du supérieur (SYNAES) ont démarré ce lundi une grève de trois jours, suite à une décision prise lors d’une assemblée générale extraordinaire tenue, samedi, sur le campus universitaire de Bangui.


Selon le rapporteur général du SYNAES, Jean Bruno Esaie Tozai, pendant ces trois jours, les grévistes vont faire des sit-in devant le rectorat et des piquets de grève sur tous les campus universitaires notamment à l'Ecole nationale supérieure (ENS) et l'Université de Bangui ‘'pour barrer la route aux ennemis de la paix, ceux qui ne veulent pas de l'éducation de nos enfants''.

En lançant ce mouvement d'humeur, les grévistes exigent le paiement intégral des frais de vacation et des heures supplémentaires de l'année académique 2011-2012 et l'intégration des enseignants contractuels du supérieur dans la fonction publique.

Ils revendiquent aussi l'insertion du corps des auxiliaires dans la nouvelle grille salariale et l'implication du SYNAES dans des prises de grandes décisions qui engagent la vie des enseignants du supérieur , l'octroi des bourses doctorales et le poste doctoral aux enseignants du supérieur.

Le SYNAES a été reçu par la ministre de l'Education nationale, Gisèle Bédan, mais cela n'a pas empêché la radicalisation de leur mouvement.

 

©APA



16/06/2014

A découvrir aussi


Ces blogs de Politique & Société pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 540 autres membres