A7i

A7i

Centrafrique: L’UNICEF exige des justificatifs sur l’utilisation de 5 milliards de FCFA

enfants soldats.png
 

[La rédaction|Mis à jour| 16 juillet 2015 ]

Le Fonds des Nations unies pour l’enfance (UNICEF) a demandé au gouvernement centrafricain et aux organisations humanitaires de se justifier sur l’utilisation de 5 milliards de FCFA, faute de quoi la Centrafrique pourrait être privée des financements de cette organisation onusienne.
Selon la revue semestrielle des activités de l’UNICEF en Centrafrique qui s’est achevée ce 14 juillet à  Bangui, des dépenses non justifiées ont été enregistrées dans les secteurs de l’éducation, de la communication et de la santé infantile ainsi que dans certains domaines d’activités de l’UNICEF-Centrafrique.

Cette situation place la Centrafrique en deuxième position des pays de la région Afrique ne respectant pas les principes de financement de cette agence du système des Nations unies.

L’UNICEF risque de priver la Centrafrique de ses financements si les 5 milliards dépensés ne sont pas justifiés par les bénéficiaires, une situation grave lorsqu’on sait que l’UNICEF intervient dans la prise en charge des enfants soldats et plusieurs secteurs vitaux intervenant dans le bon déroulement du processus de retour à  la paix dans le pays.

Une revue des activités de l’UNICEF est effectuée tous les semestres pour évaluer les différentes activités exécutées en Centrafrique par cette organisation, en partenariat avec certaines organisations humanitaires.

La dernière revue s’est déroulée en présence du représentant régional Afrique occidentale et centrale de l’UNICEF, Manuel Fontaine, qui séjourne en actuellement Centrafrique pour discuter avec les autorités de la Transition.

 

© APA



16/07/2015

A découvrir aussi


Ces blogs de Politique & Société pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 540 autres membres