A7i

A7i

Centrafrique : LE SURSAUT NATIONAL

 [Par Serge Mageot  |Mis à jour| dimanche 17 août 2014 ]

 Smageot.png


« LE BON SENS EST LA CHOSE LA MIEUX PARTAGE AU MONDE » (Descartes). La RCA n’est pas le Mali ou il y avait un tissu administratif, hors en RCA tout a été détruit. Le pays à été envahi et détruit par des groupes armées en tout genre. En temps de guerre, l’histoire retiendra les noms des hommes et femmes qui ont mis entre parenthèse leurs propres intérêts pour œuvrer a sauver la nation martyrisée.

L’heure est venue pour vous, de retrousser vos manches et jouer collectif pour aider la Présidente de transition qui porte bien son nom (transition) à pacifier le pays, remettre une administration sur pied afin de conduire le pays vers des élections, libres et crédibles, si non tous ces hommes politiques n’auront même pas un lopin de terre à gouverner. Pour se faire, il est impératif que tous les partis politiques se réunissent pour aider et soutenir la présidente au lieu de la déstabiliser et par ricochet déstabiliser le pays tout entier.

Ce que nous attendons de nos dirigeants pendant ce temps, c’est leurs programmes et les moyens qu’ils mettront en œuvre pour redresser et conduire le pays vers le développement. Tous les partis politiques qui se réclament de l’opposition démocratique doivent savoir plus que qui conque, qu’il n’y a pas de calendrier, ni de loi électorale ni une assemblée élue par le peuple centrafricain, donc de facto, vous n’avez pas le droit dans l’état actuel des choses, de battre compagne ou d’être en pré- compagne. Vous profitez du désordre et de la déliquescence de l’état pour manipuler le peuple. La manipulation est l’arme absolue et redoutable, par ce que, nous ne savons pas ou ça peut nous emmener. De plus, vous êtes tous des hors la loi et vous ne respectez aucune règle démocratique si je puisse me permettre en l’état actuel des choses.

Respectez ce peuple que vous serez emmené a gouverner si vous êtes élus bien entendu. L’état fonctionne sur une jambe atrophiée et si cette situation perdure, il n’y aura pas d’élection en Centrafrique avant bien longtemps et nul ne saura quand elle va avoir lieu. Les hommes qui écument les capitales et les partis de gauche comme de droite, les pays de la sous région pour avoir leurs soutiens doivent savoir qu’au moment venu, c’est le peuple qui décide de qui mettre à la tète du pays pour le conduire à un monde meilleurs.

Vous êtes tous responsables et coupables de cette situation et chaque centrafricain est responsable du laissez faire si ça peut soulager votre conscience. Je demande a la France, pays démocratique et des droits de l’homme, a la communauté internationale qui sont venu nous aider a pacifier le pays et organiser les élections de ne pas cautionner et participer à ce désordre contraire a leur propre fonctionnement démocratique. L’heure est grave… Ressaisissez vous! La République centrafricaine est malade à cause de vos turpitudes digne de Machiavel.



17/08/2014

A découvrir aussi


Ces blogs de Politique & Société pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 540 autres membres