A7i

A7i

Centrafrique : le correspondant de Ndekè-Luka agressé par des ex-Séléka à Bambari

Presse2.png
Bambari[Mise à jour|26 mai 2014]-Un journaliste de la radio Linga FM et correspondant de la radio Ndekè-Luka de la ville de Bambari a été agressé par des hommes armés identifiés comme des ex-Séléka.

Il s’appelle Faustin Modestie Zengagba, le journaliste et correspondant de Ndekè-Luka qui a été agressé dans la ville de Bambari jeudi 22 mai. Selon des informations du RJDH confirmées par le concerné, le journaliste a été torturé.

Faustin Modestie Zengagba explique les faits. «J’ai été arrêté et battu par de jeunes présumés être des musulmans en connivence avec les éléments de l’ex-Séléka basés dans la ville». Il a confié au RJDH avoir perdu son appareil enregistreur, son téléphone portable et tout ce qu’il avait sur lui ce jour là.

De sources concordantes, Faustin Modestie Zengagba était dans l’exercice de sa profession. «J’étais au centre ville pour faire la couverture médiatique d’un évènement quand j’ai été arrêté. C’était aux environs de 9 heures » raconte le journaliste. Selon la victime, les agresseurs lui reprochent de donner de fausses informations sur les ondes internationales et qu’il chercherait des informations à donner aux Anti- Balaka.

La direction de radio Ndekè-Luka à Bangui dit regretter cette agression « qui n’honore pas la République Centrafricaine».

L’Etat major de l’ex-Séléka à Bambari n’a pas été joignable pour se prononcer sur l’agression de ce correspondant.

L’agression de Faustin Modestie Zengagba, journaliste et correspondant de Ndekè-Luka à Bambari, intervient un mois après l’assassinat de deux journalistes centrafricains dans des violences intercommunautaires à Bangui. Une journaliste photographe française avait été aussi tuée au cours de ce mois de mai.

 

 

©RJDH



26/05/2014

A découvrir aussi


Ces blogs de Politique & Société pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 540 autres membres