A7i

A7i

Centrafrique: Le bout du tunnel s'éloigne

 [ Par  Bark Biiga |Mis à jour|mercredi 15 octobre 2014 ]

tunnel1.png

Plus les semaines et les mois passent, plus la Centrafrique s'enfonce dans la violence. Et l'espoir de retrouver le bout du tunnel semble s'éloigner chaque jour un peu plus pour ce minuscule Etat du centre de l'Afrique. A l'allure où vont les cycles de violences et de ruptures de dialogue entre les protagonistes de la trop longue crise dans laquelle le pays s'est installé, les populations ne savent plus à quel saint se vouer. Les derniers événements de Bangui qui ont entraîné de nouvelles scènes de terreur dans la capitale constituent la preuve que les institutions sont à bout de souffle. La présidence de la transition aussi.

Ce n'est pas hasard que les groupes armés à l'origine de la crise et qui sont également responsables de la résurgence des violences réclament désormais la tête de Catherine Samba-Panza. Pour eux, la présidente de transition ne peut plus résoudre les problèmes de la Centrafrique. Il faut qu'elle passe la main à quelqu'un d'autre. Mais à qui? Telle est la grande question. Car, la situation de ce pays qui va mal, voire très mal dans tous les sens, est loin de s'interpréter uniquement sur la base d'un problème de changement de gouvernement ou de présidente. La Centrafrique est descendue trop loin dans le gouffre pour espérer se relever aussi facilement.

C'est la patience et le courage d'entreprendre des actions en faveur de la paix qui manquent le plus à ses filles et fils actuellement. Aussi longtemps que chaque groupe et chaque clan ne se souciera que de ses intérêts égoïstes au détriment de l'intérêt général, il sera difficile que le pays se relève.

 

©Fasozine



15/10/2014

A découvrir aussi


Ces blogs de Politique & Société pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 540 autres membres