A7i

A7i

République Centrafricaine : Bangui, la Croix Rouge centrafricaine rend un dernier hommage à son volontaire tué au KM5

 [ Par Fridolin Ngoulou |Mis à jour|29 août 2014 ]

 

Crouge.png

La Croix Rouge Centrafricaine et la communauté humanitaire ont rendu un dernier hommage à Bienvenu Bandios, chauffeur secouriste qui a trouvé la mort le 20 août au KM5, alors qu’il portait secours aux blessés des affrontements qui ont opposé les jeunes armés du KM5 aux forces internationales de la Sangaris et de l’Eufor-RCA. Cet hommage s’est fait sous l’appel au respect du droit international humanitaire en Centrafrique.

C’est dans une ambiance pleine d’émotion et riche en couleur que la communauté humanitaire, la Croix Rouge centrafricaine, la communauté musulmane, les parents amis et connaissances ont rendu un dernier hommage à Bienvenu Bandios, chauffeur secouriste, mort mercredi 20 août.

Bienvenu Bandios avait reçu une balle lors des affrontements qui ont opposé les hommes armés du KM5 aux forces de la Sangaris et de l’Eufor-RCA, au moment où il évacuait de nombreux blessés. « Sa disparation nous amène à poser plusieurs questions sur le droit humanitaire international. Depuis fin 2013, la Croix Rouge Centrafricaine a perdu trois de ses volontaires », a regretté Honoré Toungouyasset, chef de département de gestion des volontaires de la Croix Rouge Centrafricaine.

« Nous sommes plus de 12.000 volontaires. Ce qui se passe nous oblige à lancer continuellement un appel au gouvernement et aux groupes armés de protéger les humanitaires. Notre travail est de porter assistance aux personnes en danger », a indiqué Honoré Toungouyasset.

Ali Ousman, Coordonnateur des organisations musulmanes de Centrafrique qui ont  pris part aux obsèques de Bienvenu Bandios, regrette le malheur qui a frappé la communauté humanitaire. « La Croix Rouge Centrafricaine, qui a son siège dans le KM5 a beaucoup rendu service aux musulmans de KM5. Nous sommes soignés à la Croix Rouge et c’est cette institution qui a évacué plusieurs des blessés voire inhumés les morts depuis décembre 2013. Nous demandons l’ouverture d’une enquête afin d’établir les responsabilités », a déclaré Ali Ousman.

Bienvenu Bandios est décédé à l’âge de 38 ans. Son décès est le troisième enregistré par la Croix Rouge centrafricaine depuis janvier 2013./

© rjdhrca



29/08/2014

A découvrir aussi


Ces blogs de Politique & Société pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 540 autres membres