A7i

A7i

République Centrafricaine : à Brazzaville, les représentants de l’ex-Séléka au forum de Brazzaville sont divisés sur l’idée de partition

 [La rédaction|Mis à jour|24 juillet 2014]

 Opposants au forum.png

 

L’idée de la partition comme solution à la crise, telle qu’avancée hier par Moussa Dhaffane, chef de la délégation de l’ex-Séléka au forum de Brazzaville, a divisé aujourd’hui les autres représentants de cette coalition qui prennent part à cette rencontre. Selon les informations du RJDH, un groupe de leaders de l’ex-Séléka s’est opposé à cette idée.

Ce matin, un groupe de représentants de l’ex-Séléka qui s’est présenté comme « chrétiens », s’est opposé à l’idée avancée la veille par Moussa Dhaffane. Selon des informations, Charles Dodoguet, commandant des éléments ex-Séléka du camp Béal et participant au forum, a dénoncé l’idée de partition, qui selon lui n’est pas partagée par l’ensemble des leaders de la coalition. 

Selon lui, les « ex-Séléka chrétiens » n’ont pas été associés à la prise de cette décision. « Lorsqu’il s’agissait de rencontrer le médiateur, les leaders de l’ex-Séléka de confession musulmane nous ont écarté. Ce n’est qu’après que nous avons appris comme tout le monde l’idée de la partition ». 

Il a indiqué que cette idée n’est pas partagée par l’ensemble des éléments sur le terrain. « Nous sommes à Brazzaville pour rechercher la paix et non la guerre, ni la partition. Nous, ex-Séléka chrétiens, ne partageons pas cette idée de division, nous sommes contre l’idée de partition » a-t-il déclaré.

Apollinaire Kotabine, un autre représentant de l’ex-Séléka au forum de Brazzaville, s’est aussi opposé à cette idée. Pour lui, « l’unité nationale est primordiale et nous sommes là pour soutenir les actions de paix de la médiation et du gouvernement. Nous sommes favorables à la signature d’accord de cessation d’hostilités et nous le ferons au nom de la paix, quelque soit la position que les autres représentants de la coalition pourraient prendre.»

Le forum de Brazzaville prendra fin cette nuit avec la signature possible des accords de cessation des hostilités et de désarmement négocié.

 

©rjdhrca



23/07/2014

A découvrir aussi


Ces blogs de Politique & Société pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 540 autres membres