A7i

A7i

République Centrafricaine : à Bangui, les conducteurs de taxis délogés au rond point PK0

 [La rédaction|Mis à jour| 9 juillet 2014]

bgf3.png

 

Le rond point PK0  est désormais libre.  Les vendeurs à la sauvette et les  taxis stationnés sur cet endroit  ont été délogés par la police municipale.  L’opération s’est déroulée samedi dernier avec l’appui des gendarmes. Une activité appréciée par certains mais les conducteurs de taxis se disent mécontents.

 

Selon le commandant de la police municipale André Marin Yaligaza, une campagne de sensibilisation auprès des conducteurs de taxis a été menée une semaine avant l'opération, mais ces derniers n’avaient pas voulu coopérer. «Après une réunion organisée par la mairie, nous étions obligés  de les faire quitter des lieux par la force. Nous avons reçu l’appui  de la gendarmerie pour effectuer cette action», a-t-il dit.

André Marin Yaligaza a fait savoir que lors de cette intervention, quelques chauffeurs ont exprimé leur mécontentement mais ils devront s'exécuter. Selon lui, des endroits ont été identifiés pour servir de lieu de stationnement mais les chauffeurs ne veulent pas y stationner.

Benjamin, un chauffeur de taxi déplore le fait que la mairie a procédé à leur déguerpissement d’une manière forcée. «La Mairie de Bangui ne travaille pas, qu’est ce qu’elle attend pour construire une tête de stationnement digne de ce nom au centre-ville pour les taxis? Et aussi  il y a des travaux qui se font sur cette voie, la circulation n’est pas fluide et en plus on nous perturbe; c'est du désordre», a-t-il dit.

Certains usagers ont bien accueilli le travail effectué par la police municipale. Une femme trouvée au niveau de PK0 trouve que c’est une bonne chose que le périmètre a été dégagé parce que la circulation est maintenant fluide. Un autre client va dans le même sens et évoque la salubrité des lieux. « La ville est sale à cause notamment des taxis qui se garent en désordre et sont nettoyés ici même. C’est bien que la municipalité régule cela. »

Le Secrétaire Général du Syndicat des conducteurs, René Sokambi, estime que le code de conduite ne permet pas aux chauffeurs de stationner au rond point de PK0. « Pour ça, on n’a même pas besoin de les sensibiliser, a-t-il renchéri». Cependant, il regrette que son association ait eu peu de temps d’avertir les concernés.

L’opération de déguerpissement des taxis du centre-ville fait suite à celle des vendeurs à la sauvette.

 

©rjdh



09/07/2014

A découvrir aussi


Ces blogs de Politique & Société pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 540 autres membres