africa7.blog4ever.com

africa7.blog4ever.com

Relation Franco Centrafricaine

Africa7-Par Manoël Mageot-Mis à jour le 11 avril 2016

opinion2.png
L'Ambassadeur de France, Charles Mallinas doit être réformé ainsi que la politique extérieure de la France, Les centrafricains, après ce que nous avons vécu ces dernières années, ne supporteraient plus une quelconque ingérence dans les affaires intérieures de leur pays.
Nous avons accepté l'implication des Nations Unis pour instaurer la paix, et nos enfants en ont fait les frais, viols et autres agressions en tous genre. Ces fonctionnaires s'étant illustrés par la non observation des résolutions de leur organisation, se sont conduit souvent avec arrogance vis à vis du peuple centrafricain en détresse.
A quelque chose malheur est bon, nous nous sommes entre-déchirés sans savoir que ce conflit était le fruit d'une manipulation de l'extérieur, quelques pays voisins mais pas que, suivez mon regard. Nous nous sommes fait violence, après moultes sacrifices, en organisant des élections acceptables et acceptées par tous.
Les oiseaux de mauvaise augure n'ont pas jeté l'éponge pour autan et veulent à nouveau créer la confusion dans l'esprit des centrafricains en organisant des actions de pression pour imposer un premier ministre aux centrafricains, en tentative de corruption à l'endroit du nouveau chef de l'Etat, en imposant des nominations de complaisance en faveur des anciens proche de CSP qui ont acquis de privilèges indus.
A ceux la qui pensent atteindre leur but avec le parrainage de l'ancien colon, qu'ils sachent que le centrafricain n'est plus dupe et qu'il les a à l’œil, quelque soit leur origine ethnique ou religieuse.
Sans flagornerie aucune, il n'est pas déplacé de faire remarquer que le nouveau pouvoir pose des actes qui appellent l'adhésion nationale et méritent un soutien populaire permanent.
C'est ainsi que le président Touadéra, a choisi de faire sont premier déplacement hors du continent, non pas chez l'ancien colon, comme c'est de coutume, où on vient prendre les consignes habituelles pour les orientations politiques de chaque nouveau pouvoir, mais au Vatican pour remercier l'action déterminante de sa Sainteté dans le rétablissement de la paix dans notre pays. On se souvient de l'hostilité de la France à propos de ce voyage, laquelle France avait refusé d'assurer la sécurité du Saint Père à Bangui. Nous verrons bientôt, n'en déplaise à d'aucun, Faustin Archange Touadéra, prendre des mesures de représailles contre ceux qui cherchent à nuire aux intérêts du peuple centrafricain, prendre des mesures courageuses contre celles et ceux qui ont profité de l'instabilité des trois dernières années pour s’enrichir abusivement, profitant de la parcelle de pouvoir qu'ils détenaient. Ceux qui depuis les accords de Libreville, se sont allègrement illustrés par des acquisitions immobilières douteuses, par des détournements scandaleux et autre abus de pouvoir, par des assassinats crapuleux et de guerre, doivent s'attendre tôt ou tard à des poursuites judiciaires, répondant ainsi devant le Tribunal du peuple et de l'histoire.

 

 



11/04/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Politique & Société pourraient vous intéresser