A7i

A7i

La Russie admet avoir tiré sur des navires ukrainiens en mer d’Azov

La Russie a admis, lundi, que ses forces ont ouvert le feu sur des navires militaires ukrainiens en mer d’Azov, afin de les arrêter.

« Les vedettes blindées d'artillerie de la Marine ukrainienne Berdiansk et Nikopol et le remorqueur Iany Kapu ayant violé dimanche matin la frontière russe ont été arraisonnés en mer Noire », a annoncé dimanche le Service fédéral russe de sécurité (FSB), cité par l’agence de presse russe « Sputnik ».

« Les trois navires de la Marine ukrainienne ont été arraisonnés dans les eaux territoriales russes », a noté la même source.

«Trois militaires ukrainiens blessés ont reçu des soins médicaux, leur pronostic vital n'est pas engagé», a précisé la partie russe.

Une manifestation a été organisée devant l’ambassade russe à Kiev, la capitale de l’Ukraine, en guise de protestation contre l’attaque essuyée par les navires de guerre ukrainiens.

La marine ukrainienne avait précédemment déclaré, dans un communiqué, que le FSB a ouvert le feu sur des navires de guerre ukrainien au détroit de Kertch, en mer d’Azov.

Six militaires ukrainiens ont été blessés dans l’opération, a souligné la marine ukrainienne, précisant que la Russie a saisi les navires en question.

En mai dernier, Moscou avait inauguré un pont reliant la péninsule de Crimée à la Russie. L’initiative était destinée à mettre fin à l'isolement géographique et économique de la Crimée annexée par la Russie en mars 2014.

©AA

 



26/11/2018

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 540 autres membres