A7i

A7i

Douze Camerounais pris en otage par des rebelles centrafricains

 [La rédaction|Mis à jour| mercredi 24 septembre 2014 ]  

 

oages.png

Douze Camerounais ont été enlevés dans les encablures de la ville Garoua-Boulai (Est) frontalière de la République centrafricaine par des rebelles centrafricains qui en ont fait leurs otages, a appris lundi APA de source officielle.

Selon le communiqué du gouvernement, le rapt serait intervenu pendant le week-end, alors que les populations vaquaient à leurs occupations champêtres.

Les mêmes sources précisent que les ravisseurs se seraient présentés comme des partisans d’Abdoulaye Miskine, un chef rebelle centrafricain qui serait en détention au Cameroun depuis le début de l’année.

La libération des otages est suspendue à l’élargissement de ce dernier, ont insisté ses partisans, alors que les autorités camerounaises soutiennent que ‘’tout sera mis en œuvre pour la libération des otages ».

Ce n’est pas la première fois que des groupuscules armés se présentant comme des partisans de ce chef de guerre centrafricain procèdent à des enlèvements des Camerounais pour exiger la libération de leur chef.

Il y a quelques mois, dix-huit Camerounais avaient déjà été arrêtés par les mêmes personnes, avant d’être libérées.

L’instabilité sociopolitique en Centrafrique a provoqué le déferlement des milliers de ressortissants de ce pays au Cameroun. Ainsi, environ 150 000 personnes sont logées dans des dizaines de sites aménagés à cet effet par les autorités camerounaises avec l’appui du Haut-commissariat aux réfugiés (HRC).

 

 © APA



24/09/2014

A découvrir aussi


Ces blogs de Politique & Société pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 540 autres membres