A7i

A7i

Centrafrique : un prêtre polonais enlevé dans l'Ouest

[La rédaction|Mis à jour| mercredi 15 octobre 2014 ]

 miskine.jpg

 

Des hommes armés fidèles au rebelle Abdoulaye Miskine ont enlevé un missionnaire polonais résidant à Baboua, dans l'ouest de la Centrafrique. Ils demandent la libération du leur chef détenu au Cameroun depuis plusieurs mois.

Curé de Baboua, dans l'ouest de la Centrafrique, le père Mateusz Dziedzic, prêtre du diocèse polonais de Tarnow (sud-est), a été enlevé dans la nuit de dimanche à lundi par des hommes armés. Le ministère polonais des Affaires étrangères a confirmé l'enlèvement mardi 14 octobre dans un communiqué, précisant qu'il avait engagé d'intenses efforts pour obtenir la libération du prêtre qui serait "bien traité".

Une cellule de crise a été mise en place au ministère des Affaires étrangères à Varsovie, où l'on précise que 32 missionnaires polonais travaillent actuellement en Centrafrique.

Les ravisseurs seraient des hommes du chef rebelle Abdoulaye Miskine. Ancien allié de la rébellion de la Séléka, Miskine avait été arrêté l'année dernière à la frontière entre le Cameroun et la Centrafrique, et est depuis lors détenu au Cameroun. Son groupe, le Front démocratique du peuple centrafricain (FDPC) a déjà été impliqué dans des enlèvements.

Les ravisseurs ont indiqué ne pas vouloir de rançon, mais chercher à l'échanger contre leur chefs détenu, selon la même source. Ils ont d'abord voulu prendre avec eux aussi un autre prêtre de la mission de Baboua, mais y ont renoncé après négociation.

 

 

©JA|AFP



15/10/2014

A découvrir aussi


Ces blogs de Politique & Société pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 540 autres membres